La kermesse

Tout ce qui ne rentre dans aucune des autres catégories / All that doesn't fit into any of the others.
Avatar de l’utilisateur
Ours
Site Admin
Messages : 18301
Inscription : mar. juin 12, 2007 11:50 am
Localisation : La Baule / France
Contact :

La kermesse

Message par Ours » jeu. mai 20, 2010 9:41 am

Petit billet sans importance sur certaines choses qui me grattent derrière les oreilles :

Dans un monde SUP bien cool et bien clean on aurait :
- une visibilité de toutes les marques dans les médias.
- une ligne rédactionnelle de ceux ci distante des considérations économiques primaires.
- un championnat du monde qui invite au minimum tous les gens capables de l'être.
- un championnat du monde qui ne distribue pas des droits d'entrée à la compète en fonction de la location ou pas d'un stand à 1500 € sur la plage.
- une seule marque qui se dise numéro 1 et pas toutes dans toutes leurs pubs.
- une vision surf du sport mais qui prend en compte les difficultés de chacun pour ne pas les frustrer à longueur de temps.
- un certain respect pour les anciens, ceux qui sont là depuis toujours notamment.

Dans le monde réel du SUP on a :
- certains médias qui occultent à 100% certaines marques au risque de faire briller des marques bazar de plage de géos trouve tout.
- certains médias qui rédigent leurs articles en fonction des pages de pub payées sans mentionner "publirédactionnel".
- un championnat du monde avec des performances et des rideurs de très très haut niveau mais aussi de trop nombreux absents qui ne sont apparamment pas connus des services de sélection.
- un double discours de la part de certains qui disent agir pour la passion et n'agissent que business .
- des pages de pubs à en pleuvoir, unlimited credit, où tout le monde est numéro 1, le plus beau, le plus fort, mieux que tout le monde etc etc etc...

Tout ceci reflète l'état d'esprit d'un business.
Ma petite histoire m'a permis de voir tout le déroulement des choses. Aujourd'hui une véritable confédération du business SUP s'installe. Aux commandes : des gens qui se disent "leaders", "référence", "Number 1" etc etc etc.
Ce sont des gens qui font parti du grand tralala des sports de glisse depuis 30 ans et plus. Ils se connaissent tous depuis si longtemps qu'ils arrivent encore à nous faire croire à leurs salades à grand coups d'esbrouffe.
La réalité est qu'ils crachaient tous sur le SUP il y a encore peu de temps.

Je trouve dommage qu'un si beau sport n'attire pas plus de fair play que ça. Je fais rarement preuve d'humilité mais la manière dont ces gens s'emparent de choses qu'ils n'ont pas acquises me laisse rêveur.

Tout le monde a droit à une part du gateau mais quand on n'est pas invité, on se présente poliment et on rase les murs le temps de se faire accepter. On n'arrive pas en Ferrari à crédit !.

Tout ceci n'aurait aucune importance si cela n'avait pas de répercussion sur les pratiquants et le spirit général du sport. Hors on le voit déjà : course à l'armement, mythomanie agravée, perte du smile et des codes etc...

Je ne me bats pas pour mon business. Grace à Neptune, j'ai deux fois plus de demandes que ce que je peux traiter. Je me bats pour que ce sport soit un lieu sympa de rencontres.

Alors, keep it fun please :idea:

Avatar de l’utilisateur
Fab.drp
Messages : 71
Inscription : mar. déc. 08, 2009 3:31 pm
Localisation : Belgique

Message par Fab.drp » jeu. mai 20, 2010 10:22 am

:idea: We will!!! :wink:

luis dias
Messages : 631
Inscription : lun. sept. 07, 2009 2:20 pm
Localisation : Anet

Message par luis dias » jeu. mai 20, 2010 1:16 pm

D'un coté il y a les faiseurs de business, mais les clients potentiels doivent également y mettre du leurs. Eviter de se laisser influencer par tel ou tel vendeur, essayer le plus grand nombre de matériel possible, et prendre les avis de utilisateurs expérimenter. A l'inverse du monde du shortboard, il faut se battre pour que que le monde du SUP (encore un peut neuf), comme celui du longboard, ne devienne pas juste un milieu de conso, de mode. Combien de fois j'ai vus des "surfeurs", n'être juste que des consommateurs d'apparence, et sans aucun respect pour l'environnement, les règles de priorité (quand ils savaient se mettre debout), ou de respect envers les locaux....
Evitons d'être snob dans notre mode de vie moderne, et nous participerons au fait que seuls les amoureux de notre sport survivent

Avatar de l’utilisateur
pierem
Messages : 3401
Inscription : mar. juin 16, 2009 2:58 pm
Localisation : Ambassadeur Auray - Quib

Message par pierem » jeu. mai 20, 2010 1:31 pm

Je parcours timidement d'autre forum de SUP et il faut bien se rendre à l'évidence: Les marques ultra-marketées (Naish, JL, starboard, C4) tiennent le haut du pavé dans les désirs et fantasmes des SUPers...

Quand bien même certains (Coolas, Crafter, et quelques autres) arrivent à convaincre que Gong et Drops ont des Shapes performants et variés, la conversation fini toujours dans le style "c'est vrai que Gong et Drops, c'est pas mal ...... mais quand même cette board de marque hyper-tendance à 1200->1700€ elle me fais de l'oeil"

Tout ce qui Brille n'est pas or et ce qui est sûr, c'est que pour 900€ on compte sur les doigts d'une main les marque sachant faire du performant et solide avec autant de choix...

Dans la réalité, Je ris beaucoup, parce que je ne vois que des Gong à l'eau 90%, les 10% restant, j'ai vu du C4, du JL et du Bic... Les forums et les magasines parlent beaucoup sans Gong....... mais visiblement les gens qui parcourent l'océan, eux, font beaucoup avec Gong :-)

Conclusion: laissons dire la pub et les publi-reportages masqués et continuons de partager nos boards :wink:
Dernière modification par pierem le jeu. mai 20, 2010 3:39 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
robot
Messages : 1062
Inscription : jeu. sept. 04, 2008 12:52 pm
Localisation : Embajador Pals (Costa Brava)
Contact :

Message par robot » jeu. mai 20, 2010 2:09 pm

Je crois qu'il faut aussi rester zen et suivre ses convictions, même si certains "phénomènes" peuvent agacer.

- La presse vit un moment difficile et lutte pour sa survie. Internet et la crise a bouleversé leur business model et beaucoup cherchent à attrapper une planche de survie, pas étonnant qu'ils aient certains favoritismes pour leurs annonceurs dans leur situation. Mais le lecteur est adulte, et se détournera d'une presse trop peu indépendante
- J'ai vu des photos d'une compète mondiale récente de SUP que je ne nommerai pas: des tentes, des drapeaux, un "village", ça avait de l'allure. Mais je voyais peu de badauds sur les photos. Et sans public, je souhaite bonne chance aux organisateurs pour vendre leurs espaces lors de prochains évènements.

Tout ça pour dire que Gong a fait des choix, suit un chemin très particulier, mais qui a l'avantage de n'être copié par aucun des concurrents à "grand nom" qui eux se marchent tous sur les pieds sur le même canal de distribution. Un SUP, ça prend de la place, et le linéaire dans un surf shop est limité. Si en plus comme Pryde tu as 2 marques (JP et Cabrinha), on voit vite que ça va coincer dans les shops.

Gong, donc, suit son chemin. Avec un succès certain en France. Si Gong peut obtenir une réussite similaire dans d'autres marchés et dynamiser le forum en anglais, il faudra songer à recruter des Bear, Oso et autres plantigrades pour "cloner" l'Ours dans toutes les langues et répondre à l'enthousiaste impatience de ses clients.

Mon sentiment serait donc de te dire "reste zen, et continue dans ta voie, car tu en recueilles les fruits".
1m88, 78kgs - Alu 6'8 - Moodrive 9'0 - Zero Pro 9' - CM 12'6" x 33" - Spirit 10'11 - Paddle Gong Carbon Pro 190 & Salt Palika 200
Embajador Catalunya. No dudéis en contactar para probar mi material

Avatar de l’utilisateur
roro
Messages : 1112
Inscription : ven. janv. 08, 2010 1:29 pm
Localisation : Sete
Contact :

Message par roro » jeu. mai 20, 2010 2:45 pm

Si on prend en compte le nombre d'email de commande traitées par l'ours depuis quelques mois, j'ai l'impression que cet été sera encore rouge sur nos plages !!!
Mon impression, c'est qu'il y a effectivement un engouement de plus en plus fort pour le SUP. Beaucoup de "marques" on investit dans une gamme pour cette saison ainsi que dans le marketing qui va avec. Maintenant, je ne suis pas certain que le nombre de ventes de ces produit de "marque" soit aussi grand que ça. Je n'ai pas de chiffre, c'est juste une constatation personnel. Mais comme beaucoup de chose, la tendance peux s'inverser rapidement. Il suffit de pas grand chose...

Avatar de l’utilisateur
Fab.drp
Messages : 71
Inscription : mar. déc. 08, 2009 3:31 pm
Localisation : Belgique

Message par Fab.drp » jeu. mai 20, 2010 3:28 pm

luis dias a écrit :mais les clients potentiels doivent également y mettre du leurs. Eviter de se laisser influencer par tel ou tel vendeur, essayer le plus grand nombre de matériel possible, et prendre les avis de utilisateurs expérimenter.
C'est clair, mais perso, en tant que novice, je n'ai pas eu besoin de faire le tour des shops du pays et d'essayer mille flotteurs avant d'acheter (j'en ai essayé aucun à vrai dire, la première fois que je suis monté sur un SUP, c'était cet hiver quand j'ai reçu ma NFA S Epoxy). Je suis tombé sur le site Gong et ce forum, par hasard il est vrai, mais après en avoir fait le tour (philo, historique... ça prend un certain temps!!!) je me suis retrouvé convaincu à 90%, le contact avec Patrice ainsi vos conseils ont fait le reste et le prix m'a carrément décidé (499!!! en contrôle qualité!!! neuf quoi!!! mieux que neuf en fait puisque contrôlé et 100€ de rabais!!!). Ca va faire 6 mois que j'ai ma board et maintenant je compare beaucoup plus par rapport à ce que je vois en magasin et je n'ai aucun regret. Mais il est vrai que travaillant en pub, j'ai développé au cours de ces dernières années un méchante allergie au discours des requins bonimenteurs du marketing. Avec la philo Gong tout le monde est gagnant et j'ai l'impression qu'il en ressort comme un "énorme esprit d'ouverture" en gros bienvenue à tous, peu importe le niveau et la pratique. On ne se la pète pas, on va à l'eau et on la partage. Top matos (avec une gamme en évolution permanente) à top prix et pour tous le monde. Et si je voulait vraiment claquer 1500 boulettes ou plus sur une planche et bien je me la ferait shaper ici, sur mesure et en rouge!

fab.

Chris
Messages : 360
Inscription : jeu. janv. 28, 2010 8:11 pm
Localisation : Nantes

Message par Chris » jeu. mai 20, 2010 3:56 pm

Dans la réalité, Je ris beaucoup, parce que je ne vois que des Gong à l'eau 90%, les 10% restant, j'ai vu du C4, du JL et du Bic
Je confirme ce que dis Pierem, les spots, en tous cas dans l'ouest (je ne sais pas plus au sud) sont plutôt rouges et je n'ai pas vu beaucoup d'autres marques. De plus, en fréquentant de temps en temps quelques surf shops, la part du Sup est minime et le peu de stock de board m'a l'air de bien peu tourner (excepté les shops qui croient au Sup et que l'on retrouve sur certains forums).

Par ailleurs, les consommateurs ont évolué, on les appelle maintenant les "consomacteurs" et ceux-ci sont de plus en plus sensibles au respect de l'environnement, de la personne, du produit et également à la proximité...Je pense par là-même que trop de pub tue la pub et la profusion de pubs dans les mag. de glisse commence réellement à agacer les lecteurs (je suis effectivement bien conscient que ces mag. en ont besoin pour vivie...Mais attention à ne pas se prostituer!) qui recherchent des conseils, des techniques, de belles images (mais plus proches de leurs spots), des infos, etc.

Ca me rappelle un peu les débuts du windsurf, quand on était que quelques un à l'eau avec nos flotteurs pourris et nos voiles déchirées et qu'on a vu débarquer des individus avec 3 floteurs, 12 jeux de voile, 3 mâts,...Et qui passaient leur temps sur le sable pendant qu'on s'éclatait dans les vagues...Eh bien il me semble que ceux-ci sont de moins en moins nombreux (le Kite ayant pris le nouveau courant de la mode) et il reste les plus mordus qui sont hypers attachés à leur matériel et qui malgré tout sont plus sensibles au respect des autres et de l'environnement puisque ce sont des passionnés et qu'ils veulent continuer à rider des vagues et à échanger leurs sensations.

Est-ce que les pubs de ces magazines ne touchent pas que les spécialistes de la mode et de la frime, ceux qui pour débuter vont vouloir s'équiper du meilleurs matos (pour eux le plus cher), de la dernière pagaie carbone, de la housse tip/top, de la combi ultra haut de gamme, etc. Et la plupart de ceux-là quand ils se seront pris de bonnes bouffes en débutant et qu'ils ne pourront pas faire sensation sur la plage, iront vers un autre sport...? (Les même clients que les nouveaux windsurfers de l'époque).

A chaque fois que je me fais une session en Sup, je suis attentif à l'image que je peux donner au sport, est-ce que je me risque sur un spot bondé avec 30 surfers, 10 bodyboard, malgré le 1,20m glassy? Non parce que je suis encore trop mauvais pour assurer dans ces conditions et que je vais donner une mauvaise image de ce sport Et puis c'est dangereux...Est-ce que je vai rider les 20 Cm de houle au bord d'un remblai avec 10 000 passant à côté...Je me pose la question et je n'y vais pas!

Bref, le Sup est un sport ancestrale et remis au goût du jour. Les grandes marques ont senti le filon et voit le moyen d'élargir leur clientèle. Mais combien de vendeur en shop sont capables aujourd'hui de conseiller un client sur la première board? Combien de clients vont-ils être décus en pensant qu'enfin le surf leur ai ouvert? Car il faut quand même un minimum de motivation et en chier un peu pour pouvoir se faire plaisir dans les vagues en Sup, comme en surf d'ailleurs (mais ça à l'air plus accessible).

Donc je pense que l'Ours est dans le bon spirit, le bon chemin et qu'en plus il va gagner une clientèle fidèle et de qualité. Si son approche du business et les valeurs qu'il défend restent en adéquation, alors, il continuera à avoir du mal à répondre à la demande et n'aura pas besoin de faire de pub dans de beaux mags aux feuilles bien brillantes. Investir l'éventuel budget de pub dans le conseil, la relation, les ambassadeurs sont à mon sens des idées plus actuelles et d'avenir que de monter une bonne page de pub et la diffuser dans les mag. Qu'il laisse se battre entre eux les grandes marques qui finiront par perdre leurs clients avec un nombre incroyable de références et auront en stock des dizianes de board invendues, qu'elles essaieront de refourguer en mentant à ces même clients.

Ours, continue comme ça, tient bon, pousse tes coups de gueule par ce que ça fait du bien et on compte tous sur toi pour défendre le bon spirit et on sera tous là pour t'aider.

Il est quand même rare de nos jours d'avoir du plaisir à acheter du matos pour soi mais aussi parce qu'on est content que ça aille dans les pattes griffus de quelqu'un de bien.

Alors, reste dans ta grotte et regarde se battre les autres. Bon faut quand même avoir un oeil dessus, mais c'est ça le principe d'une grotte!
Enjoy yourself and keep cool...Vive l'Océan et tout ce qui permet de l'apprécier!
OC 12' première génération, Damn 9'10, redwood 8'7 et NFA VI 9'0 et OC1 Woo

BeachAddict

Message par BeachAddict » jeu. mai 20, 2010 8:46 pm

Clairement, ça me fait du bien de lire ces lignes...

J'ai regardé comme sûrement la plupart d'entre vous, les images de ces derniers jours sur la côte Basque.

N'habitant pas trop loin, j'ai pensé y aller... Et puis finalement, je suis resté en dehors par peur de ce que je pensais y trouver...
Des rideurs compétiteurs, des businessmans, des badauds, des groupies, des marques... et quelques passionnés perdus au milieu de tout ça...

Je n'ai pas eu envie de faire partie de cette fête, surfaite sans aucuns doutes, pour le précurseur que j'ai été, rapidement, après avoir rencontré l'Ours un jour de 2006...

Alors oui je comprends Patrice, précurseur de nous tous, pour le dégoût ressenti face à un milieu qui est en train de pourrir la jeune histoire du Stand Up Paddle.

Ceux-là diront que nous n'avons pas à revendiquer quoi que ce soit et que le sport appartient à tout le monde... Ils ont raison !
Simplement, l'honnêteté, l'authenticité, la passion ne se calculent pas à grands coups de sponsors, de contrats, de pages de pubs...

Le Stand Up Paddle doit continuer à appartenir à tous ceux qui veulent s’amuser, apprécier le plaisir simple d’être sur l’eau, s’éclater entre potes toute l’année, et partager avec de nouveaux venus, juste parce que l’éclate est là !!!

Rien à voir effectivement, avec la mode des champions du monde (de la terre… et même de l’univers s’ils le souhaitent) que je ne critique pas pour autant… Mais qui sont aussi la vitrine des sports élitistes, inaccessibles, et finalement très loin de monsieur tout le monde (moi le premier !)
Ces gens construisent eux-mêmes le cercueil dans lequel ils jetteront leurs invendus demain…

Merci Pat pour tout ce que tu donnes à ce sport magnifique et à tout ce que tu partages simplement avec nous… Je souhaite que ce soit une richesse pour toi et à la fois je n’en doute pas !

M
Messages : 142
Inscription : ven. août 07, 2009 9:33 pm
Localisation : 56

et vi

Message par M » jeu. mai 20, 2010 9:31 pm

hello, quand tu vois que 80% des gens d'un (faux) jeu télévisé arrivent à envoyer à un gars des (plusieurs) décharges électriques mortelles, ça en dit long sur le genre humain.....
les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, gong c'est de la balle c prouvé, un très grand bravo à toi, ton boulot et ta pugnacité, c'est de la belle ouvrage, et surtout stp, continu comme ça, pour le reste..... c'est après la virgule !!!!!!

Avatar de l’utilisateur
Crafter
Messages : 3707
Inscription : mar. juin 12, 2007 9:53 pm
Localisation : Pornichet
Contact :

Message par Crafter » ven. mai 21, 2010 12:30 am

Bon, Pat, on la monte quand cette secte, ils sont mûrs là :wink:
GONG Moderator...

rorock
Messages : 134
Inscription : mer. mars 10, 2010 3:33 pm
Localisation : Deux sevres

Message par rorock » ven. mai 21, 2010 8:36 am

Crafter a écrit :Bon, Pat, on la monte quand cette secte, ils sont mûrs là :wink:
la secte des tetes de GONG !!!!! il va falloir shaper des masques en frome de flamme !!!!

caribou
Messages : 14
Inscription : jeu. janv. 07, 2010 3:54 pm
Localisation : Lorient

Message par caribou » ven. mai 21, 2010 11:28 am

Chris a écrit :Ours, continue comme ça, tient bon, pousse tes coups de gueule par ce que ça fait du bien et on compte tous sur toi pour défendre le bon spirit et on sera tous là pour t'aider.

Il est quand même rare de nos jours d'avoir du plaisir à acheter du matos pour soi mais aussi parce qu'on est content que ça aille dans les pattes griffus de quelqu'un de bien.

Alors, reste dans ta grotte et regarde se battre les autres. Bon faut quand même avoir un oeil dessus, mais c'est ça le principe d'une grotte!
+1 :D

Avatar de l’utilisateur
dric
Messages : 532
Inscription : jeu. janv. 28, 2010 2:22 pm
Localisation : Ambassadeur Gruissan (11)
Contact :

Message par dric » jeu. juin 10, 2010 1:58 pm

Salut à tous,
C'est fait chaud au coeur de lire les posts précédents.
Je pratique le windsurf, le kitesurf et le SUP.
Je pense qu'en windsurf, beaucoup de gens ont arrêtés de pratiquer car c'est devenu un sport trop élitiste.
Je navigue à Gruissan et figure parmi l'un des seuls à ne pas avoir de matos de slalom hyper pointu. Il faut de tout sur un spot. Mais, je reste persuadé que c'est pas le matos qui fait un bon rideur !
Alors, je suis persuadé que le SUP peut nous remettre sur la bonne voie et développant un sport familial, convivial où l'esprit d'entraide et de partage règne. Je me surprend à écrire cela ! Mais c'est vrai que qqpart nous sommes des moutons qui vivent avec des idées pré-conçues. Il y a qqs années, on prétendait que le slalom, c'était ringard et maintenant c'est revenu totalement "in".
Tous ces errements ne peuvent que nous inciter à faire du SUP un sport qui échappe à ces phénomènes de mode et qui évolue avec des valeurs plus respectueuses. Bravo à la démarche initié par Gong et je me plais à rêver que Gong s'immisce dans le monde du Windsurf !

Avatar de l’utilisateur
gaetan
Messages : 941
Inscription : ven. janv. 29, 2010 12:21 pm
Localisation : 29N
Contact :

Message par gaetan » jeu. juin 10, 2010 2:15 pm

dric a écrit : Je pense qu'en windsurf, beaucoup de gens ont arrêtés de pratiquer car c'est devenu un sport trop élitiste.
Je navigue à Gruissan et figure parmi l'un des seuls à ne pas avoir de matos de slalom hyper pointu. Il faut de tout sur un spot. Mais, je reste persuadé que c'est pas le matos qui fait un bon rideur !

[...]

Il y a qqs années, on prétendait que le slalom, c'était ringard et maintenant c'est revenu totalement "in".
Etant également arrivé au SUP depuis le windsurf, je ne peux qu'acquiescer : quand je vois certains qui se proclament "slalomeux" (pas tous, beaucoup de ceux que je vois ont un gros niveau et s'entrainent à bloc) ont un matos hyper pointu et que sur un bord de travers je les suis sans problème avec une voile décathlon et une bic techno... :lol:

Le slalom revient à la mode parce qu'on fait croire qu'avoir un matos de pointe fait du rider un pur compétiteur : c'est tellement plus facile d'épater la gallerie parce qu'on a les thunes pour la derniere Isonic ou la JP slalom V que de bouffer des années de vague pour réussir un forward ou manger du wish pendant des mois pour réussir à poser un spock...

J'ai l'impression que le plaisir matériel a pris le pas sur le plaisir de la navigation
dric a écrit :Bravo à la démarche initié par Gong et je me plais à rêver que Gong s'immisce dans le monde du Windsurf !


Moi j'aime bien l'idée d'une marque dédiée (quasi) uniquement au SUP, et je pense que l'ours a déjà suffisamment à faire sans se lancer en plus dans la prod de planches de windsurf...

Répondre

Revenir à « Libre tribune / Off topic »