How to : ramer mieux en shortSUP

Avatar de l’utilisateur
Patsurf06
Messages : 3903
Inscription : ven. août 20, 2010 10:43 am
Localisation : côte d'uzure !

Message par Patsurf06 » dim. nov. 06, 2011 9:46 pm

La Faking est trés facile ... pour un shortsup :mrgreen:

Sinon , sans rire le declic arrive assez rapidement (ainsi que les jours de regression d'ailleurs ..) et ensuite que du bonheur et adrénaline max , je sais que les grandes planches c'est bien mais maintenant je m'ennuie avec même si j'en bave encore grave en Short quand ça brasse :roll:

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11614
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Message par coolas » dim. nov. 06, 2011 10:23 pm

Oui, on progresse tellement vite, que souvent le frein est mental... on ose pas sortir le ShortSUP par peur de galérer alors que en fait on aurait tout à fait s'en sortir.

Sinon, pour vous motiver, dites vous que en ShortSUP, à la limite, on ne rame pas pour partir. On se sert de la pagaie pour s'équilibrer, et s'appuyer pour que son corps donne l'impulsion pour partir, comme Wingnut le fait juste avec son ventre:

http://www.youtube.com/watch?v=cBMi2yj3CSo
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'3" Fatal, Alley 7'8" & 8'1"
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

Avatar de l’utilisateur
Ours
Site Admin
Messages : 18505
Inscription : mar. juin 12, 2007 11:50 am
Localisation : La Baule / France
Contact :

Message par Ours » lun. nov. 07, 2011 6:14 am

Hello,

En shortSUP on peut ramer comme un bourrin et chopper de loin. Il faut un serieux niveau de rame maisca se fait sans souci.
C est just no need !

Tout depend du spot et des vagues du jour.
Contrairement à ce que certains pensent, le shortSUP est tres polyvalent.
Il faut en bouffer et en rebouffer.

Training sur le plat !!!

Je vois des dizaines de gars qui pensent tout faire nickel mais qui sont out.
C est tres dur de se voir et de retranscrire en actions pertinentes ce qu on a appris.
Il faut beaucoup d'experience et de hauteur. Cela ne s obtient qu en ayant les pieds sur une board.

Alors vive le shortSUP dans le on shore ;-))))))))

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11614
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Message par coolas » lun. nov. 07, 2011 7:43 am

Ours a écrit : En shortSUP on peut ramer comme un bourrin et chopper de loin. Il faut un serieux niveau de rame mais ca se fait sans souci.
C est just no need !
Je trouve surtout que c'est contre-productif: sur un ShortSUP tu atteint de suite la vitesse limite de la planche, dont l'avant du coup monte et se bloque sur la vague d'étrave, rendant le départ bien plus dur que si tu attends la vague à vitessse réduite.

En fait, je trouve que si on est un peu trop au large et que on doit ramer pour prendre la vague, le mieux est de ramer vers la plage, mais dans l'optique de se placer: quand la vague arrive, s'arrêter de ramer une ou deux secondes pour laisser la planche "retomber" puis remettre la gomme pour partir me semble plus efficace... en plus on peut en profiter pour bien mater la vague, indispensable sur les ShortSUPs pour doser son impulsion.

C'est juste mon impression, l'important c'est le temps sur l'eau, et l'Ours a énormément d'avance sur moi...
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'3" Fatal, Alley 7'8" & 8'1"
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

Avatar de l’utilisateur
Ours
Site Admin
Messages : 18505
Inscription : mar. juin 12, 2007 11:50 am
Localisation : La Baule / France
Contact :

Message par Ours » lun. nov. 07, 2011 5:56 pm

Hello Coolas,

Tu sais que j aime te contredire ;-)
Alors oui et non.

Chaque planche a une vitesse de saturation a la rame, celle juste en dessous du planning. Ok.

Mais si je suis ok avec ce que tu ecris car c est zen et donc plus esthetique ; il ne faut pas mettre de coté la mise en pression a la rame.

Pour prendre une vague en bourinnant tu vas atteindre la vitesse limite, ok.
Mais en bourrinant, on est d accord que tu vas lutter pour rien contre cette eau que tu pousses sans reussir a t en extraire.
Dans ce temps, ton pagayage intense va comprimer une reserve de puissance qui va se liberer dez que la glisse de la planche sera aidée par la vague.

Ca fait la difference !!!

Cet effet de mise en pression de ta rame se retrouve sur toutes les planches.
C est l effet y croire ou pas.

Il y a une vraie realité dynamique sous ce bourinnage. Ton surf s engage plus violemment. Tu vas plus vite etc...

A chacunde trouver le dosage efficacité/esthetique/endurance.

Merci

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11614
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Message par coolas » dim. nov. 20, 2011 9:01 pm

J'essaie de plus en plus de me forcer à ne partir qu'en un coup de pagaie... et ça marche de mieux en mieux! En plus on retrouve la sensation d'un drop de surf, c'est très cool.

Mes trucs pour l'instant (j'en découvre à chaque sortie)
- ne jamais être à l'arrêt au moment de donner LE coup de rame, sinon en part en toupie. Il faut avoir un poil de vitesse (2kmh ?) sinon part en toupie. Donner un petit coup de pagaie avant pour se mettre en mouvement au besoin.
- puisqu'on a pas besoin de ramer avant la vague en profiter pour la regarder un max, jauger son timing, sa puissance, détecter l'endroit qui a l'air de pousser le plus et se placer latéralement. ça permet aussi d'avoir la vitesse minimum pour partir en un coup. Je rame un max avant de prendre la vague en fait, simplement c'est de la rame pour se placer, pas pour partir.
- pour le coup décisif, tout est dans le timing. désormais je retarde même mon planté de pagaie pour la plonger pile au moment ou la "bosse" pousse mon pied arrière. ramer une seconde trop tôt est dramatique, si la pale sort de l'eau au moment de la bosse, on ne part pas, ou on part mal après avoir mouliné comme un malade. Mouliner avec une petite pale est totalement contre-productif à mon avis.
- une fois le coup de pagaie on l’oublie, tout est dans le transfert de poids du haut du corps vers l'avant totalement arc-bouté sur le pied arrière qui essaie de catapulter tout le corps en poussant comme un âne sur la bosse.
- bien sur, une pagaie surpuissante prend tout son sens. Kenu ou Surf...

Voila, la suite aux prochains épisodes...
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'3" Fatal, Alley 7'8" & 8'1"
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

Avatar de l’utilisateur
Patsurf06
Messages : 3903
Inscription : ven. août 20, 2010 10:43 am
Localisation : côte d'uzure !

Message par Patsurf06 » dim. nov. 20, 2011 9:21 pm

Je rajouterai juste en + , avoir la sensation d'exagérer la flexion des jambes, il faut vraiment descendre au maximum avec les cuisses qui brulent et on plante la pagaie avec la main basse trés basse et la main haute bien à la verticale comme si on plantait un pieu dans le sol , en observant la vague qui arrive on bouge au ralenti en décomposant un max , sensation de fixer le mouvement .
Si le timing et les actions decrites par colas sont bien appliquées , le départ se fait en 1 ou 2 coups max avec 99% de réussite :wink:

Avatar de l’utilisateur
gaetan
Messages : 941
Inscription : ven. janv. 29, 2010 12:21 pm
Localisation : 29N
Contact :

Message par gaetan » dim. nov. 20, 2011 9:53 pm

Un petit screen pour illustrer la main basse vraiment basse...
PS : on peut lire sur le visage l'intensité de rame nécessaire pour bien profiter d'un shortSUP :lol:

Image

Avatar de l’utilisateur
Bayet
Messages : 262
Inscription : mer. mars 30, 2011 12:06 am

Message par Bayet » sam. nov. 26, 2011 12:19 pm

coolas a écrit :Oui, on progresse tellement vite, que souvent le frein est mental... on ose pas sortir le ShortSUP par peur de galérer alors que en fait on aurait tout à fait s'en sortir.

Sinon, pour vous motiver, dites vous que en ShortSUP, à la limite, on ne rame pas pour partir. On se sert de la pagaie pour s'équilibrer, et s'appuyer pour que son corps donne l'impulsion pour partir, comme Wingnut le fait juste avec son ventre:

http://www.youtube.com/watch?v=cBMi2yj3CSo
La solution la plus simple : avoir un quiver unique avec un shortsup :D

Je partage tout à fait ton analyse il est beaucoup plus simple d'être bien placé et de partir en un coup de rame. Le fait de bouriner fait soit couler le nose, soit cabrer la planche en latéral ou en longitudinal et cela la freine...
Maitenant je part avec deux coup de pagaie maxi.

Je me suis surpris hier à surfer la 6'3" sans la pagaie. Ça le fait sans souci la planche tourne facile et les roller sont ultra simple. le rail étant plus gros qu'un surf des qu'il est libéré la planche accélère pied au plancher.

kookarouba
Messages : 424
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:35 pm
Localisation : SB, guidel, rivieres 56 et 29

Message par kookarouba » ven. juil. 13, 2012 9:08 pm

Après avoir galère au début... j ai regarde le how to Paddle.... et oui, j ai acheté un jouet mais je n ai pas regarde le mode d emploi :D
Hier soir j ai lu le texte, regarde la video... et aujourd hui session technique....
Y a pas photo... plus de distance....moins de fatigue... plus de vitesse... moins mal..... bref, le top!!!

Putain que j adore le Paddle.... je me suis bien éclate aujourd hui.... 6km sous la flotte.
Bien cool

Merci au forum....

Vivement la sherpa... des que ma connexion sera revenue au top.... fini la 3g.... ou plutôt la 0,5G dans mon cas :shock:

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11614
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Re: How to : ramer mieux en shortSUP

Message par coolas » mer. avr. 09, 2014 8:18 am

réponse au post dans un autre thread: http://www.gongsup.com/forum/viewtopic. ... 775#p77775
Glasgo a écrit :
coolas a écrit : Cela dit, en attendant, un simple montage 5 dérives "normales" apprivoisera (un peu) le row. Mais l'essentiel sur ces planches courtes est que tant que la planche n'a pas une vitesse minimum pour que les dérives accrochent, le row va être extrême. Il faut donc prendre le coup d'avoir un premier coup de rame super "anti row" (main haute très déportée) pour pouvoir mettre la puissance après
Je ne vois pas ce que tu veux dire par "main haute très déportée"
La main haute au dessus de la main basse, que le manche de la pagaie soit vertical vu de face

Démo par Fleur:

Image

Je te recommande de t'exercer à envoyer la main haute encore plus loin sur le coté que la main basse, ainsi tu pourra avoir de l'"anti-row": tourner à droite en ramant à droite, très utile pour ajuster sa direction au take off ou pour passer les mousses en visant le point le plus "soft" de la vague.

Image
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'3" Fatal, Alley 7'8" & 8'1"
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

Glasgo
Messages : 310
Inscription : jeu. sept. 20, 2012 9:35 am
Localisation : 76

Re: How to : ramer mieux en shortSUP

Message par Glasgo » mer. avr. 09, 2014 11:51 am

Excellent conseil, je m'en vais essayer ça ! :D

stef
Messages : 23
Inscription : ven. sept. 27, 2013 10:36 am

Re:

Message par stef » dim. avr. 27, 2014 8:26 pm

Ours a écrit :"L'attitude à adopter pour limiter le row en shortSUP tout en gardant de la motricité et de l'équilibre.
- Pieds un poil décalés.
- Voilure ouverte face au rail avant.
- Profil mouillé à demi en rame normale, à plein en accélération.
- Shaft parfaitement vertical, voire qui overshoot légèrement l'axe pour encore diminuer le row."
Merci
coolas a écrit :J'ajoute que ce qui m'aide de plus en plus c'est de m'imaginer non pas sur un bateau avec la pagaie comme moteur qui le fasse avancer, comme une roue à aube, mais plutôt comme si je plantais la pagaie dans du sable, et que je hissais la planche autour, en la pilotant avec les jambes.
Et encore merci.

J'ai fait mes premiers pas en Faking 6'11 (après à peine quelques sessions en Freak 9'2), une dans 50-80 cm vent on et clapot et deux sessions de rame sur du plat pour bien prendre le coup. Et bien c'est fait, je rame droit sans avoir de changer la rame de côté grâce à ces 2 posts :-), du coup je m'oblige à ramer de mon mauvais côté pour casser l'asymétrie. J'ai aussi compris comment ramer droit en puissance en position surf en faisant déjauger un peu la planche., vivement un peu de swell...

Petite photo d'une de mes sessions flat dans un super cadre seul au monde:

Image


Stef

PS: je fais 66-67 kg, ça aide aussi pas mal.

Avatar de l’utilisateur
Ours
Site Admin
Messages : 18505
Inscription : mar. juin 12, 2007 11:50 am
Localisation : La Baule / France
Contact :

Re: How to : ramer mieux en shortSUP

Message par Ours » mar. juil. 01, 2014 5:21 pm

coolas a écrit :La Final est devenue ma planche de plat, avec un keel FCS au centre pour pouvoir bien tirer sur la pagaie sans chasser du cul.

Image

Elle rame pas trop mal pour sa taille, et fait bien travailler l'équillibre sans être galère.
Instru-mentaliste chez GONG

Avatar de l’utilisateur
JulienG
Messages : 77
Inscription : dim. mai 04, 2014 7:40 pm
Localisation : Meudon (92)

Re: How to : ramer mieux en shortSUP

Message par JulienG » dim. mai 03, 2015 4:34 am

Ours a écrit : - Voilure ouverte face au rail avant
Je ne suis pas super clair sur ce que cela signifie.
Je suis preneur de plus de d'explications. Thanks!

Répondre

Revenir à « SUP : Les How to "officiels" »