Windfoil: foil et Windsurf

Tout sur le matos Foil présent et futur/ Discussions about existing and upcoming Foil gear
voodoo13
Messages : 258
Inscription : mar. mars 11, 2014 10:47 pm
Localisation : Nantes

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par voodoo13 » ven. sept. 28, 2018 4:16 pm

Vincent Marcel a écrit :Hello,

Je vois, je cautionne tout à fait ta façon de voir la chose. Mon message n’avait pas vocation à te pousser mais plutôt à te (re)signifier qu’on est pas mal à avoir hâte de windsurfer sur tes shapes, quand on voit l’originalité de tes SUPs et surf on se dit que ça pourrait faire des planches de vagues de dingue, la vitesse de tes Raceboards des pépites en slalom...etc
Mais il parait évident que Gong ne fabriquera pas chez Cobra et encore heureux car si l’on peut saluer les shapes (bien qu’ils commencent vraiment à tourner en rond depuis une petite dizaine d’années) on ne peut pas vraiment saluer cette course à la surenchère marketing dont est victime le Windsurf, en cause, certains géants qui ont un peu oublié l’originalité pour la troquer contre du profit à bas coût. Je ne suis pas du milieu et reconnaît donc que ce sont des spéculations personnelles, mais honnêtement, payer un flotteur 2800€ chez la marque au tiki (entre autres) pour se retrouver avec une fausse strat en Carbon, un pain de mousse à l’allure innommable et de la résine de supermarché sous les pads... Voilà quoi y’en a marre, ce sport est en train d’arriver à un point de non retour, les prix augmentent chaque année, le nombre d’adhérant baisse et ces deux facteurs créent un cercle vicieux. Alors oui on peut se passer de Gong encore quelques d’années bien sûr, il y a des alternatives mais vraiment je pense qu’une fois que tu seras parvenu à tes objectifs d’usines, ta présence fera du bien et pourrait même relancer la pratique dans certaines régions. De plus, plus fondamentalement, ce sport comporte déjà de sérieuses barrières techniques qui peuvent repousser, ainsi avec tes shapes que l’on connaît faciles et évolutifs ça serait vraiment idéal pour rappeler à la relève.
Voilà évidement ce n’est que mon humble avis et il est certainement erroné sous des points mais je tenais à le partager au nom de quelques planchous.
Merci.
Même si je ne fais pratiquement plus de funboard, je suis encore l'actualité de ce sport.
Et du coup je ne peux qu'adhérer à ce que tu viens de dire.
En prime, ils vont avoir droit aussi à la "révolution" du foil, certainement avec les prix qui "vont bien"... :evil:
A noter que Pryde a sorti un foil alu à 700 €, je ne sais pas ce qu'il vaut mais je me dois de saluer l'initiative de cette marque qui d'habitude est placé plutôt très haut dans la gamme de prix.

Bon après, il est clair qu'aller vers le marché du funboard, ce n'est pas forcément évident:
- la clientèle est restreinte
- elle est souvent très orientée performances, une marque "pas chère" peut être un sacré frein à l'achat, je sais c'est idiot
- Gong n'a pas de légitimité dans ce domaine, j'entends par là qu'il n'y a pas de funboards Gong, Patrice ne te vexes pas STP :D, je sais que tu aimes bien ce sport et que tu dois avoir encore qqes beaux restes

Enfin, étant encore très attaché au funboard (j'adore ça qd ça cartonne), je verrais bien Gong en grand pourfendeur des idées reçues et des tarifs prohibitifs. Avec au final un petit: "Gong saved the funboard !" :lol:

Vincent Marcel
Messages : 47
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 1:07 am
Localisation : Sables D'Or (22)

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par Vincent Marcel » ven. sept. 28, 2018 4:36 pm

Tout à fait d’acord, la mentalité d’un boss comme celui de Gong est exactement e dont le Windsurf a besoins, des idées nouvelles, des prix acceptables, des constructions faites dans l’honnêteté et la qualité, des shapes faciles et attractifs, tout cela dans le but de relancer une démocratisation de la discipline qui est à mon sens la plus belle et complète qui soit (en sport nautique). De plus le Windsurf a l’avantage de la sécurité par rapport au Kite, bien que ce dernier ne comporte que peu de risques lorsqu’il est pratiqué avec connaissance, expérience..etc Là on a un vrai support au sens stricte sous les pieds, une planche volumineuse sur laquelle on facilement rentrer en cas de soucis, idéal pour les kids, en effet on voit pus de mini-planchous que de mini-kiteux. On peut donc l’apprendre dès le plus jeune âge et arriver alors à des niveaux vraiment intéressants. Car oui, en planche, comme tu l’as souligné, nous subissons aussi un peu le dictat du « niveau », bref sans s’attarder là dessus je suis certain que Gong pourrait avoir un vrai rôle à jouer là dessus, comme il l’a fait dans le surf. Rappelez vous en 2013 quand vous arriviez avec votre énorme Batmob 7’2 de presque 60L tout le monde se foutait de vous jusqu’a ce que vous scoriez plus que les 3 quarts du spot sans avoir la moitié de leur niveau ;-)

D’accord avec toi aussi sur Pryde, y’a du progrès, mais attention aux apparences, sur les gammes Aluminium ils sont aux prix du marché (oui je sais c’est déjà un énorme effort pour eux), sur le Carbon, là... on est bien au dessus d’un Loké ou d’un Horue pour ne citer que des marques Françaises fabriquées en France et pas chez le serpent. Après certains diront « oui mais les caractéristiques techniques et le poids sont mieux gnagnagna », j’adore les chiffres, mais au delà de ça j’aime les actions et quand je vois un certain Huppert naviguer au coté de l’immense Albeau, j’ai plutôt envie de virer chez la marque malouine... :lol:

Sinon très bon slogan ! :D
- Bamby Dark 7'6 2011 / Pagaie Pro 2017
- Couine Marie 11'6 / Pagaie Alu 3 parts. 2015
- Bamby Acidolly 8'0 2015
- Bamby Pie 5'11 2015
- Bamby Batmob 7’2 2015

1m82/75kg

Avatar de l’utilisateur
Ours
Site Admin
Messages : 18314
Inscription : mar. juin 12, 2007 11:50 am
Localisation : La Baule / France
Contact :

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par Ours » ven. sept. 28, 2018 8:16 pm

Hello,

tout ceci est très flatteur et je vous remercie de croire en notre potentiel. Mais la réalité est basiquement économique.

Je ne suis pas pour le Cobra bashing. Ils ont fait faire d'énormes progrès au windsurf et je ne pense pas que leur hégémonie soit à l'origine du déclin du windsurf. Je viserai plus volontiers les pratiques de grands dirigeants déconnectés de leurs clients.

Les méthodes de vente sont moyenâgeuses, en direct des années 80. Alors certes ça correspond à une large frange des pratiquants résistants des années 80/90, mais quid des jeunes ?
Le windsurf a rapidement lutté contre le jeunisme, concentrant ses efforts d'abord sur des gloires existantes et sur des méthodes rodées.

La fin des sponsorings addictifs a été la bascule fatale selon moi.
Dès lors il aura fallu que le métier du windsurf assume seul sa propagande. Et ça coute cher !!!
L'image folle est partie en fumée, les stars se sont consumées, comme les clients, et les prix n'ont cessés de flamber.

Car techniquement le windsurf n'est devenu agréable que très récemment. Il faut bien avouer que nous avons vécu des décennies de galère innommable avec du matériel pointu, fragile ou lourd etc etc etc...
C'est depuis dix ans que tout est facile en windsurf. Le niveau hallucinant en freestyle et en vague en témoigne ardemment.

Alors pourquoi ça ne marche pas : les dirigeants accrochés aux années 80 sauront vous expliquer pourquoi.
A mon humble avis, mettez la réponse à l'envers et vous aurez la vérité.

Le secret d'une activité est de dédier toute la chaine aux intérêts des pratiquants. Hors la chaine windsurf est principalement dédiée aux dirigeants. Il est scandaleux de voir les privilèges de certains hérités d'une rente de position alors que d'autres plus talentueux triment comme des fous pour rien.
Car il s'agit bien d'une rente quand on titille votre endorphine à coups de revivals marketings dont même moi je suis facilement victime...

J'ai imaginé le foil comme ce déclencheur qui ferait dérailler les têtes pensantes. Sa récente évolution montre que c'est tout l'inverse.
Le foil est un incroyable potentiel revivifiant pour le windsurf. C'est facile, c'est beau, et ça marche fort. Tout ce qu'il faut pour être à la mode. Et voila qu'on vous rebassine avec les parcours carrés, et donc les voiles énormes sur des boards d'1m de large etc etc etc... Et pour faire sympa : hop les boards de "freeride" pour se balader à deux à l'heure...
Mais personne ne veut de planches de "freeride". C'est un choix par défaut !!!
Personne ne veut d'une twingo sans option pour vivre sa passion de l'auto !!!
Les gens n'ont pas besoin de faire du windsurf, ce n'est pas utile : c'est passionnant.

Le freeride n'est pas une version lourde et low cost du matos des pros. Le freeride est une pratique libre, totalement hédoniste !
Dès que le freeride est normé, ça n'en est plus. Le freeride c'est la passion libre de tout, pure et intègre.

Alors de quoi ont besoin les gens : d'être écoutés, considérés et regardés avec empathie.
Vous voulez vivre votre passion sous le dictat d'une élite ? Réfugiée / retranchée à Hawaii ? Qui voyage en Première ?
Allons, on parle de sport de pleine nature, pas de golf urbain mes amis.

Le foil nous promettait une pratique libre, affranchie de la météo.
Vous voulez que l'élite bosse pour vous : supprimez toutes les règles générales de course. Des parcours différents à chaque manche, totalement aléatoires, dévoilés au départ. Supprimez les vents minimums, validez toutes les manches volables pour pour un seul gars. Oui ça sera n'importe quoi, oui ça sera injuste, mais ça sera ce qu'il y a de plus proche de la haute performance en conditions réelles de l'utilisateur.
Remettez en place la notation aux trois tiers en vague : 1/3 sauts, 1/3 surf, 1/3 transitions. C'est ce que tout le monde vit sur son home spot.

Et pour les prix, je pense que GONG a montré que le modèles des années 80 est caduque. La course au bon matos poserait moins de soucis s'il coutait 60% de moins non ?

Merci.
Instru-mentaliste chez GONG

voodoo13
Messages : 258
Inscription : mar. mars 11, 2014 10:47 pm
Localisation : Nantes

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par voodoo13 » ven. sept. 28, 2018 9:21 pm

Ours a écrit :Hello,

tout ceci est très flatteur et je vous remercie de croire en notre potentiel. Mais la réalité est basiquement économique.

Je ne suis pas pour le Cobra bashing. Ils ont fait faire d'énormes progrès au windsurf et je ne pense pas que leur hégémonie soit à l'origine du déclin du windsurf. Je viserai plus volontiers les pratiques de grands dirigeants déconnectés de leurs clients.

Les méthodes de vente sont moyenâgeuses, en direct des années 80. Alors certes ça correspond à une large frange des pratiquants résistants des années 80/90, mais quid des jeunes ?
Le windsurf a rapidement lutté contre le jeunisme, concentrant ses efforts d'abord sur des gloires existantes et sur des méthodes rodées.

La fin des sponsorings addictifs a été la bascule fatale selon moi.
Dès lors il aura fallu que le métier du windsurf assume seul sa propagande. Et ça coute cher !!!
L'image folle est partie en fumée, les stars se sont consumées, comme les clients, et les prix n'ont cessés de flamber.

Car techniquement le windsurf n'est devenu agréable que très récemment. Il faut bien avouer que nous avons vécu des décennies de galère innommable avec du matériel pointu, fragile ou lourd etc etc etc...
C'est depuis dix ans que tout est facile en windsurf. Le niveau hallucinant en freestyle et en vague en témoigne ardemment.

Alors pourquoi ça ne marche pas : les dirigeants accrochés aux années 80 sauront vous expliquer pourquoi.
A mon humble avis, mettez la réponse à l'envers et vous aurez la vérité.

Le secret d'une activité est de dédier toute la chaine aux intérêts des pratiquants. Hors la chaine windsurf est principalement dédiée aux dirigeants. Il est scandaleux de voir les privilèges de certains hérités d'une rente de position alors que d'autres plus talentueux triment comme des fous pour rien.
Car il s'agit bien d'une rente quand on titille votre endorphine à coups de revivals marketings dont même moi je suis facilement victime...

J'ai imaginé le foil comme ce déclencheur qui ferait dérailler les têtes pensantes. Sa récente évolution montre que c'est tout l'inverse.
Le foil est un incroyable potentiel revivifiant pour le windsurf. C'est facile, c'est beau, et ça marche fort. Tout ce qu'il faut pour être à la mode. Et voila qu'on vous rebassine avec les parcours carrés, et donc les voiles énormes sur des boards d'1m de large etc etc etc... Et pour faire sympa : hop les boards de "freeride" pour se balader à deux à l'heure...
Mais personne ne veut de planches de "freeride". C'est un choix par défaut !!!
Personne ne veut d'une twingo sans option pour vivre sa passion de l'auto !!!
Les gens n'ont pas besoin de faire du windsurf, ce n'est pas utile : c'est passionnant.

Le freeride n'est pas une version lourde et low cost du matos des pros. Le freeride est une pratique libre, totalement hédoniste !
Dès que le freeride est normé, ça n'en est plus. Le freeride c'est la passion libre de tout, pure et intègre.

Alors de quoi ont besoin les gens : d'être écoutés, considérés et regardés avec empathie.
Vous voulez vivre votre passion sous le dictat d'une élite ? Réfugiée / retranchée à Hawaii ? Qui voyage en Première ?
Allons, on parle de sport de pleine nature, pas de golf urbain mes amis.

Le foil nous promettait une pratique libre, affranchie de la météo.
Vous voulez que l'élite bosse pour vous : supprimez toutes les règles générales de course. Des parcours différents à chaque manche, totalement aléatoires, dévoilés au départ. Supprimez les vents minimums, validez toutes les manches volables pour pour un seul gars. Oui ça sera n'importe quoi, oui ça sera injuste, mais ça sera ce qu'il y a de plus proche de la haute performance en conditions réelles de l'utilisateur.
Remettez en place la notation aux trois tiers en vague : 1/3 sauts, 1/3 surf, 1/3 transitions. C'est ce que tout le monde vit sur son home spot.

Et pour les prix, je pense que GONG a montré que le modèles des années 80 est caduque. La course au bon matos poserait moins de soucis s'il coutait 60% de moins non ?

Merci.

Et voilà, fallait pas l'énerver !
:mrgreen:

[MODE HS ON]:
J'aimerais juste rajouter un truc concernant les compètes de vagues: un peu de diversité au niveau des spots serait la bienvenue. Même si le down the line ne représente pas la pratique du commun des mortels j'aimais bien une finale à Hawaii et une épreuve à La Torche. La seule année (récente) où le tour mondial ressemble à qqe chose, c'est en 2014, je vous laisse regarder qui a gagné... (OK d'autres riders sont très polyvalents, Fernandez par exemple).
[MODE HS OFF]

Sinon Cobra a fait son job: fournir à ses clients les produits à un prix et une qualité donnés. Il ont fait leur taf: prendre le plus de clients pour gagner le plus d'argent. Ils ne sont pas responsables des cahiers de charge ni en terme de shape ni en termes de construction. Donc oui, il faut regarder plus haut.
Pour le côté freeride/twingo, je pense qu'on est en train de se rendre compte qu'on s'est un peu fourvoyé en poussant la perf à tout va. Certes, cet avis n'est pas partagé par tous mais il fait son chemin petit à petit sur les spots. Le temps fait son œuvre, les boards freeride sont de plus en plus perfs et sympas à rider et surtout, surtout !, le prix du matos a tellement augmenté que ça devient un non sens ou une impossibilité de se payer du matos de slalom récent (sans compter que pour le revendre, la perte est importante).
Donc oui, la réalité est économique mais elle est aussi psychologique. On est encore trop dans un monde performance/produit jetable. Quand on se rendra compte qu'on peut envoyer 40 sessions par an à fond en twingo, avec une solidité et une revente facile sans se prendre la tête sur la rigidité de 2 ailerons carbone de même taille et surface, on aura fait un pas un avant. Malheureusement pour ça, il faut que l'humain accepte de ne pas forcément faire la course avec son prochain et se contente de prendre du plaisir (c'est très onaniste tout ça... :oops: ). De la même manière qu'on nous vend une béhème sympa pour rouler à 130 maximum, on nous vend du funboard hyper pointu. Effectivement, tout le monde veut la béhème et 1% s'en servira sur un circuit pour l'exploiter au max.
On sait tous plus ou moins consciemment que la performance a tué ce sport mais ce n'est pas venu seul. Pour ça, il faut regarder "en haut" et "à côté". Si tout ce qu'on nous montre c'est du carbone, des Vmax de ouf et des doubles loops, on finit par croire que le sport c'est ça alors que non: le funboard pour 90% des gens c'est d'abord du freeride dans un vent sympa, pleine balle avec des potes en s'envoyant des jumps et des gros jibes.

Ceci dit, le salaire moyen ne risque plus d'augmenter beaucoup, en tout cas pas autant que le coût général de la vie (sinon "en haut", ils ne peuvent plus manger les pauvres...), je me permets donc de rêver qu'une prise de conscience est possible. Par manque de moyens financiers voire même de temps, on finira peut-être par naviguer sur du concret en freeride et pas dans nos rêves de slalom/waves ? Et ça vaut pour plein d'autres choses dans la vie, mais là on va rentrer dans un débat d'ordre plus général et qui finira forcément hors sujet. ;-)

Bref, la vraie question économique serait peut-être: sommes-nous trop en avance ?
Quand faudra-t-il sortir un produit facile, de bonne qualité et bien moins cher pour trouver le bon public dans cette clientèle ?

Fred06
Messages : 349
Inscription : jeu. août 19, 2010 10:39 am

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par Fred06 » lun. oct. 01, 2018 11:20 am

Pour continuer sur le (hors?)sujet de la twingo: faut-il mieux ajouter une voile sur les nombreux néo-SUPeurs qu'on peut voir le weekend sortir leur planche gonflable en famille, ou ajouter un foil sous la planche des windsurfeurs quinquagénaires?

Encore plus hors sujet:
Perso je n'ai pas trouvé de support pour partager de la glisse à voile en famille. Le kite: un peu trop dangereux en dessous de 10 ans. Le dériveur: très bien mais cher à la location (ou à la possession), et nombreuses contraintes (horaires et mœurs des clubs nautiques, mises à l'eau...). Du coup la planche a voile est pas si mal... à condition d'avoir un gréement super léger, et de rester dans des prix raisonnables... pas facile comme équation.

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11323
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par coolas » lun. oct. 01, 2018 11:33 am

En fait, pour moi le Windsurf a déjà fait sa révolution. Notamment avec l'arrivée des planches de vagues sans straps comme le Sealion, ou les planches de petites conditions comme les Kona, (toutes des inventions Françaises).

Avec le Sealion notamment, et une voile légère de 5,5m2 (comme au début du Wind), on retrouvait tout le fun des débuts. Et puis j'ai découvert le SUP en 2009, et donc ne suis plus jamais remonté sur un Wind (sauf 2-3 fois pour tester le WindSUP). Mais bon c'est l'opposé total du freeride: c'est se balader/surfer à faible vitesse dans du gros clapot...
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro, 7'3" Fatal Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'8" & 8'1" (à venir)
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

voodoo13
Messages : 258
Inscription : mar. mars 11, 2014 10:47 pm
Localisation : Nantes

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par voodoo13 » lun. oct. 01, 2018 11:43 am

Fred06 a écrit :Pour continuer sur le (hors?)sujet de la twingo: faut-il mieux ajouter une voile sur les nombreux néo-SUPeurs qu'on peut voir le weekend sortir leur planche gonflable en famille, ou ajouter un foil sous la planche des windsurfeurs quinquagénaires?

Encore plus hors sujet:
Perso je n'ai pas trouvé de support pour partager de la glisse à voile en famille. Le kite: un peu trop dangereux en dessous de 10 ans. Le dériveur: très bien mais cher à la location (ou à la possession), et nombreuses contraintes (horaires et mœurs des clubs nautiques, mises à l'eau...). Du coup la planche a voile est pas si mal... à condition d'avoir un gréement super léger, et de rester dans des prix raisonnables... pas facile comme équation.

La PAV a perdu une part de ses pratiquants, les occasionnels estivaux qui utilisaient une Dufour/Mistral.
Maintenant: est-ce que plusieurs générations plus tard ce sport pourrait-il re-intéresser ces pratiquants ? Je n'ai pas la réponse !

Les technologies ont évolué et le gonflable pourrait proposer une alternative sympa mixant SUP et PAV.
Le gréement gonfable pour enfants sorti par une grosse marque de kite/funboard était une vraie révolution qui allait dans le bon sens (à mon humble avis) mais il me semble me souvenir que ça été bien breveté. Sur un SUP gonflable muni d'une dérive centrale ça ferait un combo sympa pour retrouver les joies de la "planche à papa" avec un encombrement contenu ds le coffre de la bagnole. Ça ferait bcp de choses à gonfler mais ça resterait assez léger, pas trop encombrant, pas trop cher, relativement durable, familial si on prévoit une board "family size". Et puis surtout: ça flotte bien et les gamelles ne font pas mal.

Vincent Marcel
Messages : 47
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 1:07 am
Localisation : Sables D'Or (22)

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par Vincent Marcel » mar. oct. 02, 2018 2:39 pm

Sur la réponse de Patrice : on ne peut que saluer une telle maitrise et une telle pertinence dans l’annalyse du monde du Windsurf, tu as tout dit même sur le foil, ce qui me conforte dans l’idée que j’ai vraiment hâte de plancher un jour sur du Gong avec quelqu’un qui connaît tous les codes d’un sport compliqué sous tous les angles.

Quant à la révolution du Windsurf je pense que meme si le windsup et le sealions sont très amusants pour une utilisation à la cool, on est quand même loin de d’une vraie session de vague avec du matériel adapté, car Coolas je sais que tu n’as jamais été passioné par le slalom car tirer des bords en carré sur du flat peut paraître barbant pour certains et je le conçois tout à fait (même si je ne partage pas cet avis étant un fan de pur slalom comme de freeride...etc). Après c’est dommge que tu n’aies pas persisté jusqu’à atteindre le niveau pour faire de la vague, même si je sais c’est très long et décourageant pour en arriver là, en effet la navigation Windsurf en vague demande un niveau de maitrise assez élevé : petits volumes de planches (la moyenne étant de 85 litres), petites voiles qui demandent de savoir exploiter la moindre puissance, des plans d’eau compliqués etc etc etc.
Mais franchement la nav en vague ca n’a rien à voir avec le slalom et c’est vraiment un truc grisant, comme en kite, j’aurais je pense jamais envie de titrer des bords en kite sur du plat, mais alors quand je vois les kiteux en vagues... qui mettent des sauts de 3 mètre sur des vagues de 30 cm, qui arrivent à te sortir des rollers et des cutbacks sur des vagissements minables, ça fait vraiment envie. Tout cac pour dire que je pense que ces deux supports combleront certainement des débutants mais auront du mal à dépassser ce stade, les pratiquants expérimentés étant plus dans l’envie d’être sur du matériel optimisé. DU coup, dure à mon sens de révolutionner une pratique avec ça.
- Bamby Dark 7'6 2011 / Pagaie Pro 2017
- Couine Marie 11'6 / Pagaie Alu 3 parts. 2015
- Bamby Acidolly 8'0 2015
- Bamby Pie 5'11 2015
- Bamby Batmob 7’2 2015

1m82/75kg

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11323
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par coolas » mar. oct. 02, 2018 3:04 pm

Vincent Marcel a écrit :Après c’est dommge que tu n’aies pas persisté jusqu’à atteindre le niveau pour faire de la vague
Euh, c'est le contraire. Je faisais de la vague en 1975, et j'étais bien seul... J'ai participé à toute l'époque héroïque depuis les débuts du Wind dans les vagues... avant le harnais, les straps, etc...
Mettre des straps et pied de mat sur un shortboard surf de 7'...
C'est justement pour ça que que quand le slalom est arrivé ça ne m'a pas branché.

Le Sealion et ma Kona m'ont justement permis de retrouver ce fun pur d'il y a 40 ans des découvertes des vagues en Wind (mais pas à des prix Gong).

phpBB [video]
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro, 7'3" Fatal Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'8" & 8'1" (à venir)
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

Vincent Marcel
Messages : 47
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 1:07 am
Localisation : Sables D'Or (22)

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par Vincent Marcel » mer. oct. 03, 2018 2:13 pm

Ah d’accord excuse-moi je ne savais point, je comprends mieux ton rejet du slalom actuel.
Je faisais en fait plus référence à la vague telle qu’elle est pratiquée actuellement, à la Traversa, Campello ou autre Fernandez.
Pas mal la vidéo ça fait envie ca donne une vision plus libre de la pratique, plus abordable et pratique le presque pour tous.
- Bamby Dark 7'6 2011 / Pagaie Pro 2017
- Couine Marie 11'6 / Pagaie Alu 3 parts. 2015
- Bamby Acidolly 8'0 2015
- Bamby Pie 5'11 2015
- Bamby Batmob 7’2 2015

1m82/75kg

Avatar de l’utilisateur
coolas
Messages : 11323
Inscription : lun. août 10, 2009 1:24 pm
Localisation : Ambassadeur Seignosse, 1m67, 100kg
Contact :

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par coolas » mer. oct. 03, 2018 3:35 pm

En fait, je me souviens que quand les planches "courtes" sont arrivées (11' / 3m30) on les trouvait trop courtes, elles ne permettaient pas de s'amuser dans nos "vagues" autant que nos Windsurfers de 12' / 3m60. L'arrivée des customs, du waterstart, des straps a changé tout ça...

Les sauts, je dois dire que j'ai arrété assez vite. La casse du matos ne valait pas le coup, et encore j'ai eu la chance de ne pas me blesser.

Et le gros souci du Wind dans les vagues, c'est que une fois que tu as goûté à la session parfaite (Hossegor par vent de travers 18knts), le contraste avec des sessions "normales" est trop dur, surtout pour les questions d'orientation du vent par rapport aux vagues.

Ce que j'ai fini par préférer c'était les sessions de vague par vent faible: les vagues n'étaient pas trop déformées, et il y avait moins de monde sur l'eau. Du coup quand j'ai eu le niveau pour faire du SUP dans les vagues dans un vent de 10 knts, le Wind a perdu tout intérêt: pourquoi se faire chier avec une voile à galérer pour aller remonter se placer au pic alors que en quelques coup de pagaies tu y es en te fichant de l'orientation du vent? Sans compter la galère du matos en Wind (porter tout le binz sur la dune dans les Landes...).

Bref, je pense que je n'étais pas un "vrai" Windsurfer au fond: le Wind a en fait été pour moi un moyen d'avoir les sensations du surf.
2016: 7'3" Fatal Vector Proto 110l
2017: 6'10" One Pro, 7'3" Fatal Pro
2018: Karmen 7'11" & 8'4"
2019: 7'8" & 8'1" (à venir)
Foil: allvator 80cm + SUP AS 6'10"
Surf: 9'1" XTR proto

Avatar de l’utilisateur
Ours
Site Admin
Messages : 18314
Inscription : mar. juin 12, 2007 11:50 am
Localisation : La Baule / France
Contact :

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par Ours » mer. oct. 03, 2018 4:31 pm

Hello,

si on peut revenir au sujet svp : foil en windsurf.

Merci :wink: :wink: :wink:
Instru-mentaliste chez GONG

rem
Messages : 68
Inscription : jeu. sept. 16, 2010 11:16 am

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par rem » mer. oct. 03, 2018 6:25 pm

oui, c'est vrai ça, revenons au sujet : il sort quand le windfoil gong ???? :-))))
boitier tuttle ?
j'ai vu sur un zeeko (format tuttle) une espèce de platine pour que le foil prenne appui sur la carène... car apparemment sur les forums, la grande question des windfoileux qui n'investissent pas dans la board renforcée, c'est : quand est-ce que mon foil va passer au travers de la planche ??!!
Strutless 17 - SFS 10 - Notus 7
Matata 5'2 & Foil Ketos
Surf 5'11 Catch PU

Les Rochelets (St Brévin) - Pornichet - Le Rohu (St Gildas de Rhuys)

toitoine
Messages : 106
Inscription : jeu. mars 31, 2011 6:45 pm
Localisation : Coueron

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par toitoine » mer. oct. 03, 2018 7:33 pm

La plupart des foils carbone pour windsurf (AFS, Loke, Select, Kerfoil...) ont maintenant une collerette de ce type en haut du mat pour la reprise des efforts sur la carène.
En plus ça permet d’être sur de caler le foil avec la bonne inclinaison dans le boitier.
J'en ai essayé plusieurs avec un paquet de gamelles à la clé avec une board non renforcée et pas de problème (mis à part pour le nez de la planche ....protection indispensable :lol: ).
Trop de jouets Gong pour détailler

gui33
Messages : 189
Inscription : jeu. mai 13, 2010 10:01 am
Localisation : Bordeaux

Re: Windfoil: foil et Windsurf

Message par gui33 » ven. oct. 05, 2018 5:59 pm

Une question sur une partie du sujet, Mr Ours tu parles de planches custom tu as une idée du prix auquel tu vendrai ? j'ai fait un rapide tour du net des sites de ventes et je suis resté collé par le prix des planches même bic ne sait plus faire un model sous les 1000.
Donc en réumé une board sympa pour une utilisation avec ou sans foil ça pourrais exister?
Merci d'avance.
Gavé au rouge (trop?).
SUP : Nfa bamby 9, Couine Family 10,2, Couine Marie 12'6
Surf : Alu 6'8 et IT

Répondre

Revenir à « FOIL : Matos / Gear »