Pompes

Les sports nécessitant l’utilisation d’une pompe sont aujourd’hui nombreux, SUP, kite, wing, voire surf.

Voici quelques conseils pour mieux comprendre comment elles fonctionnent, choisir la pompe la plus adaptée à son utilisation, comment les entretenir, et savoir comment résoudre des problèmes simples.

6 résultats affichés

Généralités

Le fonctionnement d’une pompe

Une pompe double action permet à la fois de gonfler à la montée et à la descente du piston, ce qui permet d’insuffler une grande quantité d’air. Ces pompes double action permettent également de passer en mode simple action, donc de gonfler uniquement lorsque l’on vient abaisser le piston. Indispensable pour mettre en pression son SUP gonflable et pour les gabarits légers pour lesquels le gonflage est plus physique.

Les PSI ?

La pression est une force par unité de surface. Le PSI est une unité de mesure de pression Anglo-saxonne, PSI signifiant « Pound per Square Inch, ce qui représente une livre par pouce carré. 15 PSI correspondent à 1 bar.

L’utilisation du manomètre :

Les manomètres qui équipent une très grande majorité des pompes du marché ne sont pas assez précis pour assurer un gonflage précis, ils servent uniquement d’indicateur. Sur un SUP gonflable qui peut encaisser de grosses pressions, on peut se servir du manomètre afin de savoir si sa planche est suffisamment gonflée, sachant qu’une variation de quelques PSI n’aura aucune incidence. Mais sur un kite ou sur une wing, cette variation peut être problématique, car l’on peut risquer la sur pression. Donc pour gonfler correctement sa wing sans utiliser le manomètre, vous retrouverez ici nos recommandations.

Quelle pompe choisir ?

Nous proposons différents modèles en fonction des besoins de chacun, voici nos conseils pour trouver votre pompe.

GONG DOUBLE ACTION SUP

  • Le modèle qui équipe nos planches de Stand Up Paddle et nos surf gonflables. Pompe équipée d’un manomètre pour contrôler la bonne pression de gonflage, et d’un embout uniquement compatible avec les valves de SUP et surf gonflables.

GONG DOUBLE ACTION BLACK POMPE MULTI EMBOUTS

  • Le modèle le plus polyvalent, munie d’un manomètre, cette pompe est parfaite pour gonfler surf ou SUP gonflables. Également équipée d’un leash d’aile et de différents embouts, vous pourrez gonfler votre kite, wing, matelas pneumatique et autres crocodiles gonflables.

GONG POMPE DOUBLE ACTION TRAVEL

  • Modèle muni d’un manomètre, cette pompe est parfaite pour gonfler surf ou SUP gonflables. Également équipée d’un leash d’aile et de différents embouts, vous pourrez gonfler votre kite, wing, matelas pneumatique et autres crocodiles gonflables.
  • Poignées et pieds démontable, ce qui permet de l’emmener en trip avec un minimum d’encombrement.

GONG PUMP DOUBLE ACTION KITE/WING

  • Un format compact mais une grande capacité de gonflage, la pompe recommandée pour le gonflage des kites et des wings grâce à son leash d’aile et ses multiples embouts.

GONG POMPE DOUBLE CHAMBRE

  • Pompe parfaite pour gonfler un SUP gonflable. Sa très grande capacité de gonflage vous permettra de gonfler très vite votre planche.

Comment entretenir sa pompe ?

Comme tout matériel exposé au sel, soleil, une pompe doit s’entretenir.

Toutes les pompes sont graissées d’origine, mais leur fonctionnement peut être altéré par le sable et/ou le sel qui finissent par s’introduire dans votre pompe, ou tout simplement du fait de son utilisation plus ou moins intensive.
Afin de conserver toutes les performances de votre pompe, nous vous conseillons de l’entretenir le plus régulièrement possible en lubrifiant toutes les zones de frottement à l’aide d’un lubrifiant du type graisse silicone.

Les points à entretenir en particulier sont :

  • L’intérieur du tube.
  • Le joint du piston.
  • L’intérieur du corps de la pompe.

Étape 1 : Nettoyer la pompe

La graisse a d’origine un aspect blanchâtre, mais après un certain temps d’utilisation, la couleur de la graisse a tendance à noircir, du fait de saletés qui peuvent s’y introduire, ou du fait de la dégradation du joint du piston. Il faut donc dans un premier temps la nettoyer.
Pour cela, munissez-vous de papier essuie-tout et d’un dégraissant.

  • Démontez votre pompe en dévissant le haut du tube.
  • Retirez le joint de la partie basse de la pompe
  • Nettoyez puis dégraissez le joint, l’endroit où était positionné le joint, le piston et l’intérieur de la pompe.

Étape 2 : Lubrification de la pompe

Lorsque toutes ces zones sont nettoyées, lubrifiez toutes les zones sensibles, l’intérieur de la pompe, le piston et le joint. Puis remontez votre pompe, celle-ci est de nouveau prête à l’emploi. En effectuant régulièrement son entretien (au minimum une fois par an), vous prolongerez sa durée de vie et ferez un geste pour l’environnement.

Problèmes et résolutions


« Je gonfle, mais l’aiguille du manomètre ne bouge pas »

Pas de panique, l’aiguille du manomètre ne commencera à bouger uniquement qu’à partir d’une certaine pression (autour de 5psi). La planche peut donc paraître dure sans pour autant être suffisamment gonflée. N’hésitez pas à gonfler davantage. Dans tous les cas, les pompes manuelles ne sont pas conçues pour pouvoir dépasser 20 Psi.

En cas de doute, vous pouvez effectuer un test très simple pour vérifier le bon fonctionnement de votre manomètre. Il vous suffit de retirer le flexible, et de boucher la sortie d’air avec la paume de votre main, et d’actionner la pompe. Si l’aiguille du manomètre bouge, celui-ci est bien opérationnel.

Vous pouvez également vérifier que le manomètre soit correctement vissé à la pompe. Vous pouvez le visser ou le dévisser à l’aide la paume de votre main.

« Il y a une fuite au niveau de la valve de la planche »

Lors de la première utilisation ou bien après quelques sessions, des petites bulles d’air se forment autour de la valve. Rien de grave puisqu’il s’agit de la valve qui est simplement desserrée. 

La valve est composée de deux parties, une partie femelle qui se trouve dans la planche dans laquelle vient se visser par l’extérieur la partie mâle. Lors des gonflages dégonflages successifs d’une planche, ou tout simplement lors du premier gonflage, cette valve peut se desserrer légèrement, et provoquer une petite fuite lente, généralement uniquement détectable en présence d’eau. Il suffit donc de se munir de la clef de serrage comprise dans le kit de réparation pour venir (planche dégonflée) resserrer la valve, un petit quart de tour est généralement suffisant, il faut bien serrer à fond. C’est le serrage de ces deux parties qui assure l’étanchéité de la valve. Cela fait partie des points de contrôle et d’entretien de votre planche.

« Quand je gonfle, il y a de l’air qui s’échappe entre la pompe et le flexible »

Là encore, rien de grave, lorsque vous gonflez, vous allez venir mettre une grande quantité d’air sous pression dans votre planche, kite, wing. Une partie de l’air que vous comprimez peut venir s’échapper de la pompe, mais cette quantité « perdue » reste infime par rapport au volume injecté. Et sachant que les valves dans planches, kite ou wing, sont équipées d’une valve anti-retour, l’air injecté ne ressort pas.

« J’ai du mal à venir connecter le flexible de la pompe à la valve de gonflage »

Certaines pompes sont équipées d’une petite vis à l’intérieur du flexible. Le rôle de cette petite vis est de venir appuyer sur le bouton poussoir de la valve de la planche lorsqu’on la gonfle. Si cette vite est trop longue, elle viendra en butée contre la valve empêchant son fonctionnement. Il vous suffit alors de vous munir d’un petit tournevis cruciforme, et de venir visser cette vis, en effectuant simplement 2 ou 3 tours.

« Il y a une fuite constante entre l’embout du flexible et la valve de mon SUP gonflable »

Cette perte d’air signifie généralement une perte d’étanchéité. Si votre pompe est munie d’un joint à l’extrémité du flexible, vérifiez qu’il soit bien présent. En cas de perte, ce type de joint est très facile à remplacer.

« Ma pompe siffle ou fait énormément de bruit quand je gonfle »

Ce type de bruit est symptomatique d’un manque de lubrification à l’intérieur de la pompe. Le joint du piston va « couiner » en frottant contre les parois de la pompe. Comme indiqué plus haut, un peu de lubrifiant règlera le problème.

« Je n’arrive plus à gonfler avec ma pompe, le piston de la pompe n’a plus de résistance »

Ce type de problème est très souvent lié à l’absence de joint sur le piston. Par manque d’entretien, du sable, du sel ou de la poussière vont venir s’insérer à l’intérieur du corps de la pompe. Le piston qui vient normalement glisser contre les parois internes de la pompe va rencontrer trop de frottements et finir par se détacher.

Le joint du piston est très certainement sorti de son logement, et se trouve au fond de la pompe. Il vous suffit d’ouvrir la pompe, de récupérer le joint, de le repositionner, et de bien lubrifier l’intérieur de la pompe.

« En position double action, je peux gonfler uniquement dans un sens »

Le piston est équipé de deux petits clapets anti-retour dont le rôle est de permettre à la pompe de fonctionner en double action. Si l’un de ces deux clapets est manquant, abimé, ou obstrué par du sable par exemple, il ne joue plus son rôle. Pour vérifier leur état et leur bon fonctionnement, dévissez le corps de la pompe, sortez le piston et retournez-le, les deux clapets se trouvent sous le piston.

Pompe et SAV

En effectuant un entretien régulier de votre pompe, vous pourrez la conserver pendant des années.

En cas de casse ou de perte d’une pièce de votre pompe, quasiment toutes les pièces peuvent être changées. Donc en cas de souci, vous pouvez nous contacter afin que nous puissions vous dépanner.