Planches Wing

Notre gamme de quatre planches couvre tous vos besoins, des débutants aux pros !

Retrouvez ci-dessous tous nos shapes pour la Wing, suivis de nos conseils pour vous équiper.

Voici les 5 résultats

Pour qui ?

Débutant sans expérience : Zuma en grande taille.

Débutant sportif : Zuma à votre taille.

Débutant en Wing mais déjà foileur : petite Zuma, grosse Lemon ou Flint pour la polyvalence.

Expérimenté cherchant le couteau Suisse : Mob 2taste.

Expérimenté qui veut un combo SUPfoil / Wing hautes perfs : Flint.

Tous ceux qui veulent des hautes performances en Wing : Lemon.

Pour quoi ?

– La Mob 2taste est la planche polyvalente par excellence, SUP, Foil, Wing.

– La Zuma est la meilleure planche pour débuter et progresser en Wing.

– La Flint est le meilleur rapport compacité / facilité en Wing.

– La Lemon est la quintessence de la Wing, le Graal.

Quelle taille de planche de Wing ?

Vous devez idéalement avoir un solde de volume positif. Votre poids plus celui de la planche doit être inférieur au volume de la planche. N’hésitez pas à prendre un peu de volume et de largeur si vous n’êtes pas certain de vos appuis.

Vous pouvez prendre un volume suffisant pour flotter, de l’ordre de votre poids + 10 = volume nécessaire.

Exemple : je pèse 80kg + 10 = 90L pour flotter à condition de ne pas débuter. Et si je veux du grand confort il faudra passer sur 110L.

En wing, vous pouvez aussi faire des waterstarts avec des planches minuscules si vous avez un super niveau et envie d’une réactivité maximum. Vous pouvez passer sur des volumes négatifs. Jusqu’à votre poids – 10 = volume vous pouvez partir à genoux en vous appuyant sur la wing sur l’eau. En dessous de ce volume il va falloir faire des waterstarts en coulant la planche : c’est très technique, très physique, et vous perdez la moitié basse de votre plage de vent. A chaque chute il faut tout recommencer… Pas très drôle, et un gain de performance très discutable. Mais certains adorent et c’est beau en images.

Quelle technologie ?

Chez GONG nous ne faisons que des planches haut de gamme. Nos prix bas s’expliquent uniquement par notre choix de distribution exclusivement en direct.

Vous avez le choix entre :

– Le FSP 2X qui est à la fois léger et hyper solide. C’est la technologie best-seller car elle mixe le plus d’avantages dans un prix très raisonnable.

– Le Wood 2X qui est bien moins cher, mais moins léger.

– Le FSP Pro qui voit son sandwich PVC couvert d’une robe full carbone hyper dynamique.

Quel quiver de boards de Wing ? 

Pas besoin de beaucoup de planches en Wing, car bien souvent vous ferez tout avec l’élue de votre cœur.

Il n’y a bien que sur le Lemon qu’on peut se laisser tenter par deux volumes complémentaires. Ou éventuellement compléter une petite Lemon par une Flint généreuse pour l’été.

Vous pouvez bien entendu compléter votre quiver Wing avec une palette de stand up paddleboards sans foil. Et des planches de surf pour les jours sans vent, histoire de ne jamais rester sec.

Quel foil utiliser en Wing ?

En général on conseille le même montage qu’en surf foil mais avec un mat plus long. Celui-ci va vous donner de la marge et faciliter toutes vos évolutions. On conseille de faire les cinq premières sessions de Wing en mat court de 65cm, puis de passer en 90cm dès la sixième session, généralement celle où vous volez correctement.

95% des wingers utilisent un mat long, une aile XL et un stab 45 surf.

Good to know :

Le foil stabilise fortement un SUP quand on y est habitué. Ne comparez pas la largeur des planches de SUP sans foil avec celle des SUP avec foil. 5cm de moins est indolore avec un foil, sauf avec un fort back wash.

Cette largeur en moins est nécessaire pour faire accélérer ces toutes petites planches à la rame et ne pas partir trop late.

Avoir un peu d’eau sur le tail stabilise la planche. Parfois trop de volume est pire que tout. C’est très vrai dans les planches compactes qui font culbuto.

Lien forum :

Tout savoir sur les boards de Wing

Choisir sa planche de Wing