Packs avancés de Wing

Cette gamme de packs foils répond à tous les besoins des confirmés.

Retrouvez ci-dessous tous nos packs pour la wing, suivis de nos conseils pour vous équiper.

10 résultats affichés

Quel pack choisir selon ma pratique et mes besoins?

Le GONG PACK WING PRO TRAVEL est parfait pour voyager en toute tranquillité !

Le GONG PACK WING & SUP FOIL est la polyvalence wing et SUP foil en mode performances !

Le GONG PACK WING ALLROUND est le must du pack Allround.

Le GONG PACK WING FREESTYLE est parfait pour le freestyle pur et dur.

Le GONG PACK WING FREEWAVE est le must du waveriding sans concession.

Le GONG PACK WING FREERACE/SLALOM est dédié à la haute performance en race et slalom!

Quelle taille de wing ?

Rapidement vous verrez qu’une seule aile ne suffit pas. Vous aurez envie de voler tout le temps donc vous compléterez votre 5m² par une plus grande.

On recommande 2m² maximum d’écart entre vos wings. Idéalement 1m², et c’est d’autant plus vrai dans les petites tailles car quand vous passez de 4m² à 2m² parce que le vent est monté, vous divisez la surface par deux, alors que le vent n’a certainement pas doublé. En revanche passer de 7m² à 5m² quand le vent monte est tout à fait fluide car proportionnel à la force supplémentaire du vent.

Ne surestimez pas la puissance des wings. Le baratin ambiant consiste à vous faire croire que vous allez vous éclater avec une 4m² dans 15nds, voire 8nds… C’est vraiment de l’enfumage qui vise à vous faire craquer sur une aile moins chère parce que plus petite. La réalité est qu’il faut une surface suffisante pour développer la puissance dont vous aurez besoin.

Les tailles

Les tailles des différentes ailes sont revues pour une meilleure adéquation avec leur programme et couvrir les besoin précis de chacun. Par exemple, La Neutra 2023 est proposée en 8 tailles dont 4 tailles intermédiaires pour un quiver parfait : 2m², 2,5m², 3m², 3,5m², 4m², 4,5m², 5m² et 5,5m²

Voici la plage de vent conseillée pour chaque wing :

Plus :

Superpower :

Pulse :

Droïd :

Neutra :

Quelle taille de planche de wing ?

En wing, on identifie trois grands types de rapports au volume :

Confort

Vous pouvez prendre un volume suffisant pour flotter, de l’ordre de votre poids + 10 = volume.

  • Exemple : je pèse 75kg + 10 = 85L pour flotter. Ce qui veut dire qu’avec 85L et plus je serai easy, à condition d’avoir un bon niveau en wing.

Sport

Vous pouvez aussi la sous litrer car la Lemon est assez large pour être stable. Alors si vous avez un super niveau et envie d’une réactivité maximum, vous pouvez passer sur des volumes négatifs.

Jusqu’à votre poids = volume vous pouvez partir à genoux en vous appuyant sur la wing sur l’eau.

  • Exemple : je pèse 75kg = 75L pour légèrement sous litrer. Ce qui veut dire qu’avec 70L ma planche va légèrement couler à l’arrêt et je devrais faire être précis et sportif à chaque démarrage.

Sinker

A votre poids – 30 = volume, il va falloir démarrer en coulant la planche : c’est technique, très physique, et vous perdez une partie de la plage basse de vent. Et surtout : il faut du fond, ce qui peut être agaçant. Le gain de performance est discutable selon votre niveau, mais le gain de sensations et de réactivité est intéressant pour certains. C’est aussi le meilleur moyen d’avoir du matériel léger, ce qui est indispensable pour les pros et notamment chez les costauds.

  • Exemple : je pèse 75kg – 30 = 45L pour utiliser ma planche en mode Sinker. Ce qui veut dire qu’avec 65L et moins, ma planche va totalement couler et je devrais faire un départ avec l’aide de la wing pour sortir de l’eau. Dans ce cas, moins de volume rend les choses souvent plus faciles car on coule la planche sans souci pour la mettre sous nos pieds et monter dessus. Une petite planche fera moins bouchon, donc plus simple à chausser et moins prompte au décollage. Ses qualités de stabilité en surface restent les mêmes sous l’eau.

Finalement, le volume le plus instable est souvent celui entre 10L et 20L de moins que votre poids.

Afin de mieux appréhender tous ces paramètres que sont la longueur, la largeur, le volume, la carène, la technologie et le shape d’une planche nous en expliquons toutes les qualités dans ce How To : Choisir sa planche de wing.

Quelle technologie choisir pour sa planche?

Techno gonflable

Solide et très proche du rigide grâce à notre HIPE révolutionnaire.

La plaque carbone qui est une réelle révolution by GONG fait toute la différence. Elle est solidement collée sous la structure gonflable. Cette pièce composée de 1,9kg de carbone prepreg pur et deux foam stringers, est un bijou de savoir-faire composite. Par son design, elle apporte précisément ce qu’il faut de mécanique pour être aussi rigide qu’une planche classique, sans alourdir le poids total.

Technologie HIPE Pro

La techno FSP PRO

Son sandwich PVC couvert d’une robe full carbone hyper dynamique.

  • Shape en 3D sur logiciel de modélisation.
  • Préshape à la commande numérique pour une fiabilité totale.
  • Contrôle du shape par templates traditionnels, finition du dernier millimètre 100% à la main.
  • Résine Epoxy et pain de mousse EPS : solide et léger.
  • Pont, carène et rails en sandwich PVC sous vide : une solidité incomparable et un dynamisme incroyable.
  • Pont : sandwich intégral PVC/Fibre de verre et carbone à l’extérieur composé d’une âme en mousse de PVC haute densité et de 1 couche de fibre de verre 4oz et 1 couche de fibre de carbone 6oz, renforts en fibre de verre sur les zones sensibles.
  • Carène : sandwich intégral PVC/Fibre de verre et carbone à l’extérieur composé d’une âme en mousse de PVC haute densité et de 1 couche de fibre de carbone 6oz, renforts en fibre de verre sur les zones sensibles.
  • Renforts spécifiques foil : bloc PVC haute densité accueillant les deux rails US et la poignée. Quatre couches de carbone couvrent ces box.
  • Des lattes de PVC stratifiées connectent le renfort au pont pour la plus grande durabilité.
  • Renforts carbone des inserts de straps, sous les talons et la zone de piétinement.
  • Rails : la structure sandwich PVC recouvre intégralement les rails : solidité structurelle accrue, très bonne résistance aux chocs (coups de pagaie, de genou ou de harnais).
  • Poignée de portage intégrée sous la planche dans un bloc PVC : limite les infiltrations, évite la casse aux alentours.
  • Hot coat teintés dans la masse : noblesse du process, gain de poids et solidité de la finition.
  • Finition « custom finish » mat, réalisée à la main, pour un gain de poids et une meilleure glisse.

Ces planches sont dotées de notre technologie innovante et haut de gamme nommée FSP Pro.

Ce Full Sandwich PVC full carbone offre le meilleur dynamisme tout en préservant la solidité, à un poids incroyable. C’est tout simplement le must de la techno custom sous vide, en série : la même techno que nos prototypes made in France dans notre atelier.

FULL sandwich signifie que l’intégralité de la planche est couverte d’une couche de mousse haute densité hydrophobe en PVC de 3mm. Cela inclut les rails ce qui permet une meilleure résistance et une étanchéité parfaite en cas de choc. Mais les rails en sandwich sont surtout la clef pour avoir une board rigide car toute cette partie du sandwich travaille à champ quand la board prend du flex. Le dynamisme est vraiment supérieur et la durabilité de la board est incomparable. Ce n’est pas le cas de toutes les planches concurrentes qui se contentent souvent de plaquer un simple renfort PVC sous les pieds (et parfois sur la carène) afin d’appeler leur construction sandwich. Chez GONG nous faisons les choses le plus sérieusement du monde, donc en full sandwich.

La fibre de carbone qui couvre intégralement la planche vient booster ses performances. Elle est clairement beaucoup plus vive. Son temps de réponse est ultra rapide, elle ne twiste pas, vous êtes en prise directe avec le foil et les éléments.

Toutes les étapes de stratification du sandwich haute densité puis de la fibre sont réalisées sous vide. La board est sous forte pression, de 2 à 4 tonnes selon les étapes, pour assurer un collage irréprochable des couches. Avec l’utilisation de drains, nous optimisons la quantité de résine dans la board en ne laissant que l’optimum. Votre board est légère et hyper compacte. A la fois durable aux événements de la vie d’une planche, elle offre aussi une base saine pour les éventuelles réparations à venir. Ainsi votre board restera comme neuve pendant des années ou des décennies avec un bon entretien. Cette durabilité fera beaucoup d’heureux de mains en mains, et évite de polluer avec des boards « jetables ».

Pour mettre en œuvre cette technologie très complexe, nous avons besoin de temps. Une planche sans full sandwich est construite en 6h à 8h. Les planches GONG full sandwich prennent 12h à 14h de travail. Vous comprenez que toutes ces étapes allongent le circuit de production et sont donc un investissement monumental dans la qualité.

Pour 2023 nous avons remplacé les box US classiques, que tout le monde utilise et qui ne sont pas conçus pour le foil à l’origine, par nos propres box US Double Entry GONG conçus et testés par notre bureau d’étude pour un usage extrême en foil. Ces nouveaux box sont spécifiquement renforcés dans les zones de fortes contraintes et sont moulés avec un fort taux de fibre. La solidité est décuplée. On est clairement sur le meilleur box du marché qui correspond exactement à nos besoins en termes de résistance et de fonctionnalité. Quoi de plus simple que d’aligner les 4 carrés avec les 4 entrées et de glisser le foil dans le box ? 3 tours de clefs et c’est ready. C’est tellement facile qu’on rage de ne pas avoir eu ça depuis des années ahaha.

Les box de foil sont posés dans un large renfort PVC 80kg/m3 hydrophobe plus épais que les box. Aucun risque de prise d’eau dans le pain EPS, même sur un choc violent. Ce renfort est lui-même relié au sandwich PVC du pont par des lattes verticales de sandwich PVC pour assurer la cohésion de l’ensemble et éviter que ce gros renfort ne prenne du jeu avec les années. Tout est posé avec des renforts de fibre de verre pour la tolérance et de carbone pour limiter les flexions. La poignée est elle aussi posée dans un bloc de PVC étanche.

Rappelons que les blocs de PVC haute densité qui accueillent les box et la poignée sont en plus du sandwich full PVC. L’ancrage est absolument parfait. Pas comme sur un renfort simplement tenu par des couches de fibre. Nos renforts s’appuient sur une forte épaisseur de matière rigide que vous n’arriveriez pas à plier à la main par exemple, contrairement à plusieurs couches de fibres.

Notre technologie est véritablement le summum de la construction de boards. Durable, performant, réparable, les marques capables de proposer un sandwich total en PVC en grande série en wing se comptent sur les doigts d’une main. GONG en est le leader !

Chez GONG nos planches sont les plus haut de gamme. Nos prix bas ne s’expliquent que par notre vente en directe qui supprime des marges. Si par malchance vous les cassiez, elles sont réparables de A à Z avec les composants que nous tenons en stock pour votre réparateur préféré.

Nouveaux équipements et design sur les planches FSP Pro 2023

La gamme 2023 de nos wing boards arbore un nouveau design épuré déclinée des finitions mises en œuvre en atelier pour nos boards customs, à l’instar des technos full sandwich qui ont également été transposées depuis plusieurs années de la production custom aux boards de série chez GONG.

Les équipements sont complètement revus sur les boards 2023 :

  • Nouveaux boitiers GONG renforcés pour envoyer sans crainte et nouveau double entry rail qui permet d’utiliser notre SYSTÈME SCSet de gagner un temps précieux au montage !
  • Nouvelle poignée GONG plus ergonomique qui offre une meilleure prise.
  • Nouvelle stratification du plug de leash avec une finition léchée et une solidité absolue.
  • Nouveaux jeux de footstraps GONG plus ergonomiques et plus confortables. En version single à l’arrière et en format V sur l’avant pour un stance ultra équilibré avec les deux pieds calés dans les straps.
  • Nouveau pad hard brush qui permet d’avoir plus d’épaisseur sur l’ensemble de la board pour un confort absolu. Finement strié pour le meilleur des grips.

On vous invite à décortiquer dans le détail votre future planche sur le nouveau module 3D de nos fiches produits.

Achetez en consommateur informé !

Comment placer et régler ses straps ?

Quelles tailles d’ailes de foil ?

Curve

Dans le light wind, on a tendance à penser que le plus grand est le plus efficace. Avec modération tout de même, mais oui c’est la règle.

Voici une vue du gabarit idéal pour chaque foil et chaque usage :

Le M-T fait 73cm d’envergure, 1150cm2, 2,0cm d’épaisseur pour un volume de 1,14L.

  • En wing : moins de 70kg ou très bon niveau et vent soutenu.

Le L fait 77cm d’envergure, 1350cm2, 2,4cm d’épaisseur pour un volume de 1,6L.

  • En wing : moins de 75kg ou bon niveau et vent établi.

Le L-T fait 85cm d’envergure, 1450cm2, 2,3cm d’épaisseur pour un volume de 1,66L.

  • En wing : moins de 90kg ou bon niveau et vent établi.

Le XLS fait 89cm d’envergure, 1500cm2, 2,5cm d’épaisseur pour un volume de 1,89L.

  • En wing : 70kg et plus avec un niveau débrouillé.

Le XL fait 92cm d’envergure, 1900cm2, 2,7cm d’épaisseur pour un volume de 2,55L.

  • En wing : 75kg et plus, ou débutants légers.

Le XL-T fait 102cm d’envergure, 2100cm2, 2,7cm d’épaisseur pour un volume de 2,80L.

  • En wing : forget ou vent light et irrégulier.

On utilisera un foil plus gros dans les plages basses, les conditions molles. Et à l’inverse un foil plus petit dans ceux recommandés pour les conditions musclées. Ce qu’il faut retenir c’est que le choix de votre foil est fonction de votre gabarit qui demande de la portance et de votre vitesse moyenne qui génère de la portance.

La taille de l’aile avant conditionne le rapport vitesse/portance. Plus l’aile est petite, plus vous irez vite mais serez mal à l’aise à basse vitesse.

Les stabs ont un rôle majeur. Ils déterminent la stabilité du foil et aident à sa portance, mais au détriment de la vitesse max du foil.

Ainsi les stabs de surf sont moins rapides que les stabs de kite, mais sont beaucoup plus porteurs, et donc efficaces à basse vitesse. Les stabs Veloce sont un excellent compromis vitesse/portance.

Quel mât de foil ?

En clair tout va se jouer entre 85 cm et 100 cm. Retrouvez tous nos conseils de choix entre ces deux longueurs en cliquant ici.

En résumé, pour les vagues et le freestyle, mais aussi pour débuter et progresser, un mât de 85 est idéal. Simple à mettre à l’eau, facile pour passer d’un rail à l’autre, c’est parfait. Un mât de 90 cm et plus sera quant à lui dédié à la race en offrant plus de marge à haute vitesse dans le clapot mais moins de maniabilité. Tous nos mâts : ici.

Positionnement du foil ?

Pour les foils GONG, placez la platine au centre des rails US.

Plus vous l’avancez plus il cabre la planche. Plus vous le reculez, plus le nez de la planche plonge.

Veillez à ne pas trop l’avancer. On a souvent tendance à ne pas laisser le pied arrière travailler, notamment quand on vient du kitefoil. Or reculer un peu le foil force à mettre plus de poids dans le pied arrière et donne une attitude plus harmonieuse et réduit les efforts.

Quel leash ?

Prenez un leash de wing de 5’5 à 6’ dans le vent léger et un 10’ dans le vent fort. De préférence un modèle dédié à la Wing et de type téléphone. Un leash court permet de reprendre la Wing rapidement. Un leash long protège la Wing des chutes de foil dans la toile en la laissant partir plus loin.

Vérifiez son état avant chaque session et changez-le tous les ans. C’est votre gilet de sauvetage.

Ne laissez pas votre wing battre dans le vent au bout du leash, il n’est pas incassable ! Idem dans les vagues, ne retenez pas votre wing par le leash, elle va exploser ou vous allez vous blesser.

Pour la planche, optez pour un leash un peu plus long que la planche. Soit en droit, soit en tire-bouchon, ceinture, genou, ou cheville… c’est au choix selon les préférences de chacun.

Faut il pratiquer le wing foil avec un harnais ou harnaisless ?

Rider sans harnais est sexy car on se sent libre et c’est la mode. On peut bouger dans tous les sens, c’est vraiment agréable.

Par contre, il faut peu toiler pour ne pas se faire allonger les bras. Cela signifie devoir pomper souvent pour décoller.

Toutes nos wings ont des attaches pour lignes de harnais. Vous avez donc le choix.

Donc, si à l’inverse on aime rider toilé, l’usage d’un harnais est quasi obligatoire si vous ne voulez pas faire des sessions bridées à une heure. Dans ce cas, la pose de lignes de harnais est super simple, (cf nos tutos sur le forum). Nous vous conseillons l’usage d’un harnais le moins rigide et le moins enveloppant possible, avec un crochet type windsurf.

Des bouts de 24 à 28cm de distance entre la latte et le creux du V seront parfaits. A réaliser en cordage de petit diamètre et une fine gaine car les bouts de windsurf sont lourds et rigides, et donc dangereux dans les virements et autres tricks.

Alors à vous de voir si la sensation et l’esthétique prévalent sur les performances. Mais il est à parier que dans peu de temps les riders auront tous des harnais car l’évolution ira vers des wings plus puissantes et plus de performances.

Wish ou poignées ?

Nous avons tout essayé, dans toutes les combinaisons imaginables. Le wish est super mais ne convient pas du tout à un public débutant qui a besoin d’une wing légère.

Avec un wish, il va cogner dans la planche et l’abimer, en plus de se fusiller les épaules pour rien. Et c’est aussi pénible à transporter qu’à installer.

Pour la gamme 2023:

  • La nouvelle grande poignée de main arrière permet de positionner naturellement votre main là où vous êtes le plus à l’aise. Une fois en vol, votre main bougera peu mais vous trouverez tout l’intérêt de la grande poignée dans les phases de décollage, de pumping ou certains tricks pour lesquels déplacer sa main arrière simplifie la vie. Plus simple à rattraper que la double poignée, elle reste précise en pilotage.

Ma wing doit elle avoir une fenêtre ou une canopy pleine ?

Les wings sans fenêtre sont moins chères, plus légères de 200g et plus faciles à ranger.

Les wings avec fenêtres sont plus safe, plus rigides et nerveuses.

Pour les débutants, une wing avec fenêtres s’impose car la sécurité passe avant les quelques grammes que vous pourriez gagner. Elles ne servent pas à admirer le paysage : elles servent à voir une silhouette pour avorter une courbe dangereuse qui engendrerait une collision.

Avec lattes ou sans ?

La particularité des wings gonflables est leur relative souplesse. Ce n’est pas forcément un inconvénient si le profil garde son shape.

Pour cela, l’usage des lattes est un atout indiscutable. Mais c’est plus cher et moins light.

Chez GONG, vous avez le choix de les utiliser ou non. Selon vos goûts. Et de prendre des wing qui n’en sont pas équipées.

Comment faire sécher sa wing ?

A moins de terminer votre session par un long bord au soleil et d’accoster sur un ponton, il est plutôt rare de sortir de l’eau avec une wing complètement sèche. 😉 Sachez qu’il n’y a pas besoin de faire sécher sa wing si elle est amenée à être utilisée régulièrement en eau salée, le sel protégeant les matériaux de la moisissure.

Si néanmoins pour des raisons de transport ou de stockage vous voulez les faire sécher, il faut absolument éviter de suspendre la wing dégonflée par la poignée du bord d’attaque. C’est pourtant bien pratique mais c’est le meilleur moyen d’obtenir une belle hernie sur la latte centrale à la jonction avec le bord d’attaque suite à l’affaissement de la vessie à l’intérieur. Les vessies sont mobiles dans les lattes et le bord d’attaque. Donc si vous la suspendez pour la sécher dégonflée, la vessie peut glisser, voir se froisser, dans le fourreau de latte.

Donc dans l’idéal, on fait sécher sa wing gonflée et à l’ombre, et au pire à plat ou au moins avec juste le boudin central gonflé.

Retrouvez tout notre How To : Faire sécher sa wing

Good to know :

Les wings sont des structures gonflables très légères. C’est la raison de leur efficacité. Vous devez donc en prendre le plus grand soin.

L’erreur classique est de percer la wing avec le foil. Vous n’y échapperez pas. Mais c’est très simple à réparer. Nos tissus limitent la déchirure et la contiennent au lieu de l’impact.

L’erreur plus grave est de faire accrocher la wing dans l’eau et de s’y cramponner en la pliant. L’écrasement va faire monter la pression et faire exploser la wing. Les réparations sont alors conséquentes. Idem si vous gonflez trop fort.

La pression de gonflage de votre wing influe sur sa puissance et sa tenue en plage haute. Si une pression importante met en danger votre wing, vous pouvez aussi tricher si le vent est très fort en la gonflant un peu moins pour la tenir plus facilement. Elle sera moins stable mais beaucoup moins puissante.

Notez que gonfler trop fort votre Wing donne une sensation de lourdeur et ne fait pas gagner de performances. C’est un mauvais réflexe.

Tout le monde veut une wing. Donc ne prenez pas une wing trop compliquée au début. Prenez une wing vraiment faite pour vos besoins de débutant et vous la revendrez sans souci dans quelques mois à un copain. Les prix bas que GONG propose vont doper vos progrès sans massacrer votre budget. Pensez-y.

Lien forum :

Tout savoir sur les Wings

Choisir son matos de Wing