Accessoires Wing

Notre vaste gamme d’accessoire vous donne toutes les options possibles

Retrouvez ci-dessous tous nos accessoires pour la Wing, suivis de nos conseils pour vous équiper.

Pour qui ?

Selon votre niveau vous allez avoir besoin d’équipements complémentaires.

En effet, si vous pratiquez beaucoup, vous serez amenés à remplacer des composants, et optimiser votre quiver avec des accessoires bien utiles.

Quel leash ? 

Un leash doit être changé au minimum tous les ans. Et dès le premier signe de faiblesse. Surveillez particulièrement les amorces de coupures dans le cordon. Vérifiez son état avant chaque session et changez-le tous les ans. C’est votre gilet de sauvetage.

Ne laissez pas votre wing battre dans le vent au bout du leash, il n’est pas incassable ! Idem dans les vagues, ne retenez pas votre wing par le leash, elle va exploser ou vous allez vous blesser.

Pour vous relier à votre wing, prenez un leash de 5’ à 6’ dans le vent léger et un 10’ dans le vent fort. De préférence un modèle dédié à la wing et de type téléphone.

Pour vous connecter à votre planche, un leash droit de la longueur de la planche sera parfait. De diamètre 7mm pour le maximum de solidité, ou moins si vous n’allez pas dans les vagues. Il existe en version téléphone mais il finit souvent par faire des boules désagréables.

Quelle pompe ? 

Les wings ont besoin de peu de pression (10PSI) par rapport à une planche gonflable par exemple (15PSI). Donc toutes les pompes fonctionnent, qu’elles soient pour le kite ou le SUP, mais à la condition d’avoir les bons embouts et/ou adaptateurs.

Quelle housse ? 

Le choix d’une housse est de trois niveaux :

1/ Housses du quotidien : contre les rayures et les petits chocs du quotidien, on considère que ces housses sont plutôt destinées à éviter de mettre du sable plein la voiture qu’à protéger la planche. Ce sont les chaussettes et les housses fines.

2/ Housses luxe : là c’est du sérieux. On a environ un centimètre de mousse partout, des poignées pour une manipulation safe and easy, et des renforts tout autour de la planche. C’est un peu plus lourd mais votre planche est vraiment protégée, et la voiture aussi 😉

3/ Housses avion : Là aussi c’est du sérieux, un bon centimètre de protection, des renforts et des poignées partout. La différence avec les luxes est plutôt dans le volume via l’épaisseur. L’objectif est de tout mettre dans un bag. On peut aussi avoir des roulettes pour les trajets dans l’aéroport, mais c’est plus lourd.

Les accessoires méritent eux aussi leurs housses, et c’est particulièrement vrai pour les foils et les dérives car au moindre accroc leurs performances décroissent. Alors protégez les.

Harnais ou harnaisless ?

Rider sans harnais est sexy car on se sent libre. On peut bouger dans tous les sens, c’est vraiment agréable. Par contre il faut peu toiler pour ne pas se faire allonger les bras. Cela signifie devoir pomper souvent pour décoller.

La Wing Plus est la plus douce, et donc la plus facile sans harnais.

La Wing Pulse est la plus nerveuse, et donc pas la plus facile sans harnais.

La Wing Superpower est la plus puissante, et donc pas la plus facile sans harnais.

A l’inverse, si on aime rider toilé, l’usage d’un harnais est quasi obligatoire si vous ne voulez pas faire des sessions bridées à une heure. Dans ce cas, la pose de lignes de harnais est super simple, (cf nos tutos sur le forum) allant de la poignée derrière votre main avant à la suivante. Nous vous conseillons l’usage d’un harnais le moins rigide et le plus léger possible car lors de manœuvres il risque de frapper votre visage. C’est douloureux dans les yeux par exemple. Les bouts font l’équivalent de 24 à 28cm en windsurf.

Nous vous conseillons un harnais léger et très souple car le grand plaisir de la Wing est de se sentir libre et léger.  Ne prenez pas un harnais culotte car votre wing doit être assez haute pour tracter correctement. Trop basse elle sera sous le vent de votre planche et tirera moins. L’usage d’un crochet type windsurf est préférable pour pouvoir se décrocher facilement et éviter les catapultes dans la wing.

Alors à vous de voir si la sensation prévaut sur les performances.

Strapé ou strapless ?

Rider strapless est sexy car on se sent libre. Mais très honnêtement on a des performances ras les pâquerettes…

Alors à vous de voir si la sensation prévaut sur les performances. Sur une Lemon par exemple, on va clairement passer à côté de 90% de son potentiel sans strap.

Avec des straps vous aurez beaucoup plus de contrôle et bien moins de risque de vous prendre le foil qui se retourne sous vos pieds. Dans les vagues c’est flagrant, on gagne énormément avec des straps. On rattrape des situations dingues juste en tirant sur les pieds.

Dans un strap votre pied ne doit jamais être trop serré ou trop lâche.

Les gens qui rident strapless le font souvent par peur de se blesser avec des straps. Mais la réalité de la pratique montre que rider strappé est bien moins dangereux. A l’unique condition de bien régler ses straps :

  • Trop serrés : vos orteils sont dedans mais ne contrôlent rien.
  • Trop ouverts : votre pied rentre trop profond et risque de rester bloqué.
  • Le bon réglage : le strap est sur le début du coup de pied, et la base du gros orteil est à peine visible à la verticale.

Mettez vos straps en position centrale (3ème trou) pour les avants, et idem pour le strap arrière si vous ridez toujours dans les straps.

Si vous voulez pouvoir sortir le pied arrière pour les transitions et le surf, placez le strap arrière au premier trou.

Il existe plusieurs types de footstraps dont :

  • Les légers réglables par changement des positions de vis. Souvent la couverture du pied est étendue car ils viennent du monde du kite.
  • Les classiques réglables par scratch avec une couverture du pied normale.
  • Les luxes qui sont plus épais et confortables.

Entretien ?

Vous trouverez dans cette catégorie toutes les pièces détachées indispensables à l’entretien de votre matériel : planche, foil, wing.

Il est fondamental de prendre soin de son matériel pour le faire durer et amortir autant que possible son impact sur l’environnement.

Lien forum :

Tout savoir sur la Wing

Choisir son matos de Wing