Nos Setups de kite foil

6 résultats affichés

Quel foil choisir pour sa pratique du kite foil ?

Dans notre gamme, nous avons différents packs qui couvriront les besoins des riders débutants à experts !

Débutant sans expérience

Le Kite Foil Rise est idéal pour apprendre à voler en kite foil et progresser en douceur. Il volera avec une grande stabilité, y compris à basse vitesse. Un foil hyper sécurisant en vol, mais aussi en manipulation, pour que vos débuts soient vraiment simples.

Le bord d’attaque de l’aile avant du Foil Rise est épaisse et faite pour fonctionner à basse vitesse. Sa vitesse max peut atteindre les 20 nœuds si vous tirez dessus mais son job est de fonctionner entre 8 et 12 nœuds, sachant que lorsque l’on débute, la vitesse n’est pas vraiment une priorité.

C’est donc un foil facile qui ne va pas vous embarquer trop vite en vous donnant énormément de portance à basse vitesse. Inutile d’être à 20 nœuds pour passer un jibe. L’aile avant du foil Rise permet de tourner quasiment sur place à l’arrêt, apprendre les manœuvres devient un jeu d’enfants.

Débutant sportif

Le Kite Foil X-Over est le plus doux des foils tout en offrant une grande maniabilité. C’est d’autant plus vrai à basse vitesse, dans le vent faible ou dans des vagues molles où il va vraiment performer.

Joueur, facile, relativement rapide, il a toutes les qualités pour quelqu’un qui ne recherche pas la radicalité. Le Foil X-Over possède également cette capacité de voler à très basse vitesse, les manœuvres sont donc très faciles à travailler.

Kite foiler expérimenté

Le Kite Foil Curve est le foil magique pour les foileurs qui cherchent le maximum de performances dans les courbes. On aime tous la sensation unique de vitesse et de glisse pure que procure le foil en kite, mais imaginez qu’il soit capable de tourner sur place à très basse vitesse, de snaper sans décrocher et de carver sainement à haute vitesse : le Foil Curve est un monstre de courbes.

Kite foiler Confirmé / Expert

Le Kite Foil Veloce est le foil parfait pour de la vitesse en mode freeride, c’est le compromis exact entre la vitesse d’un foil de race et la mania très porteuse d’un foil de surf.

Quelles tailles de front wing ?

  • Les tailles S sont faites pour de la haute performance (niveaux avancés / expert) ou les petits gabarits de moins de 60kg
  • Une taille M sera parfaite pour tous les gabarits (de moins de 85 kg) et niveaux.
  • La taille L la plus indiquée pour les grands gabarits de plus de 85 kg et pour voler le plus tôt possible.

Quelles tailles de stab ?

La taille du stabilisateur est principalement en concordance avec la taille de l’aile avant. On conseille globalement des petits stabs. Les niveaux avancés pourront directement diminuer la taille du stabilisateur pour gagner en glisse, en réactivité et en maniabilité.

Les Stabs Rise sont moins rapides que les Stabs Fast, mais sont beaucoup plus porteurs, et donc efficaces à basse vitesse. Entre ces deux extrêmes vous avez le choix de toutes les déclinaisons graduellement réparties dans la gamme. Les Stabs Veloce sont un excellent compromis vitesse/portance.

Quel mât de foil ?

En kite foil il est recommandé de débuter avec un mât plus court (65/75 cm) le temps de contrôler le foil dans les différents axes (tangage, roulis et lacet). Surtout lors de la manipulation avant le démarrage. Tourner la board, la mettre face au vent, poser le pied arrière, puis rapidement le pied avant, sans faire tomber le kite puis l’envoyer, wowowow c’est quand même bien plus simple avec un mât court qu’avec un drague à palourdes…

Une fois ces premières heures passées, le passage sur un mât plus long de 85/100 cm facilitera le vol grâce à une plus grande marge d’erreur avant de toucher l’eau ou au contraire de faire sortir l’aile avant de l’eau. La remontée au vent et le confort au-dessus du clapot seront aussi meilleurs.

Dans le clapot, dans les transitions, dans les molles, un grand mât sera dix fois plus agréable.
Bien entendu le must est le monobloc carbone en 85 cm ou 100 cm. Absolument magique. Les mâts Alu de 80 cm à 95 cm sont tops aussi.

  • Pour les débutants : Alu 65cm au début puis 85cm.
  • Pour les expérimentés : Alu 85 cm (ou 90 cm en freeride), Monobloc carbone 85 cm en freestyle et vagues, et 100cm en race, dès que possible.
  • Pour les pros : Les mâts carbone 85cm pour le freestyle et le surf, et 100cm pour tracer en Race ou passer le gros clapot avec plus de confort.

Quelle technologie choisir pour son foil ?

Vous avez deux choix : Aluminium ou Carbone.

1/ Les foils en aluminium

On qualifie de foil aluminium ceux qui ont la structure en aluminium : platine, mat, fuselage. Mais les ailes sont généralement en fibre de verre, ou en verre plus carbone.

C’est simple, rapide à produire, et pas cher. Idéal pour débuter. Le plus gros inconvénient est la corrosion galvanique qui impose de bien l’entretenir. Mais franchement, on n’a jamais vu d’usure nette sur nos foils pour cette raison. Au pire quelques vis grippées car mal protégées ou rarement démontées.

L’immense avantage du mat Alu est qu’il est hyper rigide, donc il offre un pilotage précis.

Si les ailes sont mal affûtées, ce que nous recommandons pour ne pas vous blesser, le mât alu peut faire caisse de résonance des vibrations induites par la trainée vibratoire. Si c’est pénible, un petit ponçage à 30° des deux derniers millimètres de vos profils fera disparaître ce désagrément. Mais safety first !!!

2/ Les foils en carbone

Toutes les pièces sont en carbone, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont 100% en carbone. Les contraintes mécaniques et techniques demandent souvent l’ajout de mousse, de Kevlar, d’un peu de fibre de verre, dans des zones clés pour mixer les qualités et ne pas avoir de faiblesse. Le carbone pour la nervosité, le Kevlar pour la résistance et le verre pour les chocs.

L’immense avantage du carbone est son dynamisme. Il n’est pas forcément plus rigide que l’alu contrairement à ce que beaucoup pensent, car un foil alu est par nature assez épais. Mais le foil en carbone va revenir à sa forme initiale deux fois plus vite que l’alu.
Les sensations sont maximales et le pilotage très précis et léger à la fois.

Solidité des mâts alu ou carbone :

  • L’alu peut plier mais rarement casser. Le carbone reviendra en place sauf si vous dépassez le point critique qui le fera casser comme du verre. Mais dans tous les cas, il faudra une énorme contrainte pour plier un mât en aluminium ou casser un mât en carbone.
  • L’alu peut se redresser, se souder, mais les réparations sont difficiles. Alors que réparer du carbone reste assez simple.

Chez GONG 

  • Nous ne faisons que des foils haut de gamme. Qu’ils soient en alu ou en carbone, ce sont des foils soignés et bien pensés. Nos prix bas s’expliquent uniquement par notre choix de distribution exclusivement en direct. Vous ne trouverez pas chez GONG de copies asiatiques de foils connus. Nous sommes shapeurs, designers, ingénieurs et metteurs au point de nos profils, de nos architectures, de nos technologies, et de nos process de production, et toutes les compétences donnant vie à un produit GONG sont en interne.

Comment positionner son foil dans ces rails US ?

Pour les foils GONG, placez la platine au milieu des rails US.

Plus vous l’avancez, plus il fait cabrer la planche. Ça pousse dans le pied avant. Plus vous le reculez, plus le nez de la planche aura tendance à plonger. Il faudra pousser dans le pied arrière.

Veillez à ne pas trop l’avancer. On a souvent tendance à ne pas laisser le pied arrière travailler, notamment en kite foil. Or reculer un peu le foil force à mettre plus de poids dans le pied arrière et donne une attitude plus harmonieuse et réduit les efforts.

Quelle aile de kite pour foiler ?

Strutless

Haute performance conçue pour le foil et pour le vent léger. Le kite pour bombarder dans le light, aile à haut ratio, vitesse et cap de fou avec une stabilité exemplaire dans les vents les plus asthmatiques. L’aile qui permet de sortir dans le moins de vent possible en kite foil et qui reste très stable dans le vent plus fort grâce à ses lattes en fibre ultra légère. Et en petites tailles dans le vent fort, cette aile ultra light est dingue à piloter. Les performances du caisson sans les inconvénients.

Unik

Freeride / Freesurf vent léger. L’aile parfaite pour du carving à la cool avec sa superbe maniabilité et sa légèreté. Elle tient en l’air dans peu de vent et reste stable et très facile au redécollage avec sa longue latte centrale qui évite que la toile reste collée à l’eau

Freewave

Freesurf / Freestyle vent moyen / fort. Le kite le plus agressif pour monter dans les tours. Super maniable et taillé pour les vents plus soutenus.

La taille d’aile la plus utilisée reste la 9m² pour des gabarits de 65/85 kg à partir de 10 nœuds constants. Il faudra ensuite ajuster la taille du kite selon son niveau et le type de vent (constant / rafaleux). Quand le vent monte on peut descendre drastiquement de taille d’aile, il est normal de naviguer en 7m² dans 15 nœuds, et en 5m² dans tout juste 20 nœuds. A vous les petites ailes de kite maniables dans du vent relativement léger 😉 Et basta les risques au décollage ou quand le vent monte.

Quelle housse ?

N’oubliez pas de protéger votre foil, nous avons mis au point une housse qui vous permet de protéger l’avion, c’est-à-dire l’aile avant, le fuselage et le stabilisateur. Vous ne risquez pas d’abîmer votre foil en le stockant dans votre garage ou en le chargeant dans la voiture.

Pour les mâts en carbone, vous pouvez également le protéger avec nos housses de mâts, les mast cover. Votre foil est ainsi intégralement protégé.

Ne jamais oublier ses spare parts 

Rien de plus énervant d’arriver sur le spot, de voir des conditions parfaites, et de s’apercevoir qu’il nous manque une ou plusieurs vis, ou qu’en étant trop pressé, on vient de foirer une tête de vis. Considérez que la visserie reste du consommable et qu’il faut la changer régulièrement, et idéalement en avoir d’avance.

Nous vous conseillons également de bien protéger votre foil Alu de la corrosion galvanique en utilisant du Tikal Tef-Gel. Vous éviterez ainsi la formation de boursouflures à la surface du métal et protège de manière fiable contre la corrosion par des courants galvaniques entre les différents types de métaux. Vous éviterez également de coincer vos vis, et vous aurez un bien meilleur couple de serrage.

Est-il nécessaire de porter des protections pour la pratique du kite foil ?

Si vous respectez bien les recommandations qui suivent, il n’y a aucune raison de se blesser, mais rien ne vous empêche de porter un casque (indispensable) et une veste d’impact pour être plus serein lors de vos premières sessions, ou par la suite pour envoyer du lourd. Des chaussons pour les premières sessions aident aussi à éviter les risques de coupures au niveau des pieds.

Comment faire évoluer son foil ?

Avec les foils GONG il est très facile de faire évoluer son foil en même temps que son niveau. En changeant les éléments vous pourrez vous orienter vers une discipline ou une autre. Gagner en vitesse, en maniabilité, les possibilités sont infinies.

Les ailes avant changeront l’aspect globale du ride (maniabilité, glisse, vitesse…) ensuite vous pourrez ajuster les réglages avec le stabilisateur (type d’appuis, stabilité…). Toutes nos ailes avant et stabilisateurs sont compatibles. Pour simplifier on peut simplement dire que l’aile avant vous donne accès à un programme et le stabilisateur affine les sensations.

Les ailes avant :

  • Rise : Accessibilité et vitesse modérée, le modèle pour découvrir le foil.
  • X-Over : Facilité, stabilité avec une bonne glisse. Pour débutant sportif et rider à la cool.
  • Curve : La capacité de surfer à basse vitesse, dédiée à la courbe avec un ratio modéré.
  • Fluid : Aile avant radicale et maniable, pour plus de vitesse polyvalente en surf et freestyle.
  • Fluid-T : Maniabilité et vitesse extrême, modèle le plus fin de la gamme, version sur-vitaminée de la Fluid.
  • Veloce : Aile rapide taillée pour de la race avec une excellente glisse.

Quel stab :

Les stabilisateurs modifient le comportement global du foil, ils jouent sur la glisse, la facilité / stabilité et la maniabilité. Seulement en changeant cet élément vous pourrez ajuster le type de glisse qui vous convient le plus, ou tout simplement pour tester un feeling différent. Notre catalogue de pièces détachées vous permettra de faire évoluer votre foil sans aucune limite.

  • Rise : Maniabilité et portance à basse vitesse.
  • X-Over : Le stabilisateur le plus facile, ultra facile dans tous les axes, ses grandes winglets vous permettent de stabiliser le lacet comme si vous aviez des petites dérives sous l’eau. Il est aussi le stabilisateur avec le plus grand empattement ce qui aide énormément à limiter le tangage.
  • Curve : Garder de la stabilité tout en augmentant la maniabilité, le stab polyvalent par excellence.
  • Fluid : Un stab très neutre pour des courbes radicales et le meilleur “rail to rail” de toute la gamme.
  • Veloce : On arrive sur les grandes vitesses avec ce stab assez plat pour augmenter la glisse, c’est le stabilisateur le plus puissant pour contrer l’effet piqueur des ailes avant à haute vitesse.
  • Fast : Comme son nom l’indique, c’est le plus rapide de la bande. Complètement plat et fin, il est fait pour libérer le foil de toute contrainte.

Il est ainsi possible d’améliorer la glisse d’un modèle plus calme (ex : Aile Avant X-Over et Stabilisateur Veloce) ou de stabiliser une aile plus technique (ex : Aile Avant Veloce et Stabilisateur Curve). A chacun de jouer et trouver son combo préféré.

Les différents ratios :

Le ratio d’une aile dépendra de son envergure et de sa corde, pour simplifier, une aile à ratio faible sera plutôt ramassée alors qu’un ratio élevé sera plus élancé.

  • Un ratio faible aura une corde importante et une envergure faible, cela donnera une aile compacte qui sera plus orientée maniabilité tout en offrant de la portance à basse vitesse. (RiseX-Over)
  • Le ratio plus élevé aura une envergure importante et sera plus étroite au centre, ce que l’on nomme la longueur de corde. Cela donne une plus grande glisse et une sensation de “planer”. Ce sont généralement des ailes plus rapides et performantes. (VeloceFluid-T)
  • Les moyens ratio permettent de trouver un équilibre entre performance et accessibilité. (CurveFluid).

Quel quiver ?

Les possibilités de faire évoluer son foil en fonction de ses envies et de sa progression sont énormes. Vous pourrez ensuite jouer sur différentes tailles de kite comme les Strutless donc les performances en plage basse font des miracles, pour aller titiller les vents les plus faibles.

On pense souvent au départ que le foil servira de complément, mais c’est très souvent l’inverse qui se produit. Car le foil a cette capacité de gommer les défauts des mauvaises conditions. Et les sensations sont telles que l’on a qu’une seule envie, y retourner. Donc ne soyez pas étonné si au bout de quelque temps, votre cœur se met à battre lorsque les prévisions annoncent seulement 15 nœuds.

Débuter le foil vous ouvrira les portes de beaucoup de pratiques.

Donc un surf foil si vous êtes déjà surfer pour faire la même chose les jours de pétole.
Un Stand Up Paddle pour aller vous balader à la cool ou en famille ?