Pads longboard

4 résultats affichés

La question du pad se résume souvent à un choix esthétique pour looker sa board. Mais ce qui semble être un artifice pour les non pros est en réalité une aide précieuse.

Si le surf est « l’art du placement », il faut alors bien placer ses pieds sur la planche. Et quoi de mieux qu’un repère sensitif pour dire : « ok, je suis au sweet spot pour ce turn. »

Il y a 40 ans, on avait ce repère avec l’enfoncement qui se creuse sous le pied sur les planches en PU. Mais c’est un peu daté comme délire non ? On aime ou pas, chacun son choix.

Si les enfoncements vous semblent être une solution un brin moyenâgeuse, vous pouvez aussi ne waxer que les sweet spots : hummm… grand écart garanti… C’est looké, ça fait pro, mais c’est vraiment jouer avec sa descendance… 😉

Coller des bons pads est donc indispensable. Ils diront à vos pieds s’ils sont bien placés ou non.

Encore faut-il bien les coller, et là on voit de tout.

Alors la règle est simple pour le tail pad : collé juste devant le plug de leash ! En clair, il doit être reculé à fond. C’est à cet endroit que vous aurez le feeling magique :

  • pied sur le plat du pad pour les turns tranquilles.
  • pied sur le kicker pour tout déchirer ou poper pour les reverses.
  • pied devant le pad pour tuber.

C’est supra simple.

Et pour le front pad ?

Encore marginal il y a 5 ans, il est en passe de devenir incontournable avec la mode des airs à gogo.

Où le placer ? C’est assez simple parce qu’il est long, donc on a de la marge.

En général on considère que le sweet spot du pied avant pour les turns est entre le tiers arrière et le centre du front pad. Car dans les moves vous aurez tendance à avancer, soit en réception, soit pour tuber. En revanche votre pied ne reculera jamais derrière ce sweet spot. C’est insurfable.

Vous avez collé le tail pad, alors mettez votre pied au centre de celui-ci et avancez le pied avant jusqu’à votre stance naturel. En général ce point est le tiers arrière du front pad.

En réalité, sur un shortboard c’est facile de le placer, donc sur un mid length c’est au même endroit. Ça paraitra un peu reculé mais c’est normal. Et vous pouvez en coller un deuxième devant si besoin.

Notez que les pads ne vous dispensent pas de waxer. Devant, derrière, on waxe on waxe on waxe.

Alors quels pads choisir ?

1/ Celui qui matche avec le shape de votre board. On peut le recouper avec une lame de cutter neuve, mais mieux vaut éviter le carnage.

2/ Celui qui vous plait, car c’est important d’aimer sa board.

Comment le coller ?

  • On le colle sur une board neuve car sur une planche déjà waxée c’est l’enfer : elle restera toujours grasse. Dans ce cas dewaxez puis nettoyez à l’essence F pour retirer le gras, et attendez 24h pour frotter avec un micro fibre propre avant de coller le pad.
  • On colle un pad bien droit, c’est plus joli 😉 Et on colle le tail pad au plug de leash !!! A 2cm devant au maximum.
  • On le positionne sur la planche sans retirer les films de protection du double face. On ajuste tout nickel. Si vous êtes fébrile, dessinez quelques repères au crayon à papier sur la planche.
  • On commence toujours par la partie centrale du pad.
  • On décolle l’avant du film sur 5cm qu’on rabat vers l’arrière.
  • On le place à nouveau. Quand c’est top, on presse l’avant pour figer la position avec la colle sur la board.
  • On soulève l’arrière du pad pour retirer la suite du film de protection.
  • Et on colle le reste vers l’arrière sans trop l’étirer ni le tourner.
  • On presse dessus bien fort car les colles réagissent à la pression avant tout.
  • On saucissonne le kicker du tail pad avec du scotch papier bien en pression pendant 24h.
  • On déballe 24h après et go !!!

Et si jamais une pointe du pad se décolle, on recolle à la colle rapide en gel sous un pad parfaitement sec. On n’attend pas 15 jours pour le faire, sinon tout le pad va partir. C’est un petit entretien à faire parfois, quand on a la combi qui a accroché dans le pad un peu fort par exemple.

J’allais oublier :

  • un pad est aussi un super antidérapant qui reste doux pour la combi.
  • il protège la board des chocs.
  • il crame la peau.
  • il vous évite de waxer toutes les 20 minutes…
  • il ajoute de la valeur à votre planche pour la revente.
  • et il look grave votre board.